Pourquoi la Justice de Maduro a fait «libérer» l'opposant Leopoldo Lopez

VenezuelaIl est sorti de prison samedi et a été assigné à résidence. Pour raisons «médicales» ou par pure tactique politicienne?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Leopoldo Lopez, 46 ans, figure de l’opposition au Venezuela, vit désormais en résidence surveillée et non plus derrière les barreaux. Le fondateur du parti de droite Voluntad Popular a été «libéré» samedi des geôles où il disait avoir été torturé. Emprisonné en février 2014, il devait y purger une peine de près de quatorze ans pour «incitation à la violence».

Officiellement, sa sortie de prison est une «mesure humanitaire» prise pour «raisons médicales». Mais le gouvernement de Nicolás Maduro, taxé vendredi de «dictature» par l’Eglise du Venezuela, tente d’adoucir son image. Le 30 juillet doit se tenir l’élection d’une Assemblée constituante qui pourrait renforcer son pouvoir.

Créé: 09.07.2017, 21h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...