Passer au contenu principal

Jour J pour Merkel, la «chancelière des réfugiés»

A la veille de la réunion à Bruxelles, jeudi et vendredi, des leaders de l'UE, l'Allemande persiste et signe: elle ne changera pas de cap.

Angela Merkel ne veut pas de "repli sur soi" aux frontières.
Angela Merkel ne veut pas de "repli sur soi" aux frontières.
DR

Fermer les frontières? Angela Merkel ne l’imagine pas une seconde. «Le repli sur soi ne peut pas être une réponse européenne dans cette épreuve historique. Du moins, c’est ma conviction personnelle», a-t-elle répété ce mercredi devant l’Assemblée fédérale (Bundestag). La veille du sommet de Bruxelles, la chancelière allemande a donc annoncé la couleur: elle ne changera pas de cap dans la «crise des migrants».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.