Jimmy Carter opéré après une fracture

Etats-UnisL'ex-président démocrate américain Jimmy Carter se remet d'une opération à la hanche après une facture.

Jimmy Carter le 5 décembre 2018 à Washington.

Jimmy Carter le 5 décembre 2018 à Washington. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président américain et prix Nobel de la paix, Jimmy Carter, s'est cassé lundi une hanche en partant chasser la dinde sauvage, a indiqué sa fondation. Le démocrate, âgé de 94 ans, a été opéré «avec succès».

«Il se remet d'une opération pour réparer une hanche cassée au Phoebe Sumter Medical Center, à Americus», où son épouse Rosalynn est à ses côtés. L'intervention «s'est bien passée», poursuit le communiqué.

«Le président Carter a déclaré que sa plus grande inquiétude était que la saison de la chasse à la dinde se terminait cette semaine et qu'il n'avait pas atteint son quota» de volailles, ajoute avec humour le Carter Center. «Il espère que l'Etat de Géorgie lui permettra de faire passer ce quota non utilisé à l'année prochaine».

De président à homme de paix

Artisan des accords de Camp David qui ont abouti, en mars 1979, à la signature du traité de paix israélo-égyptien, Jimmy Carter a dirigé les Etats-Unis de 1977 à 1981. Il était également aux commandes lors de la prise d'otages américains en Iran en 1979 et 1980, qui lui avait valu une réputation de naïveté à l'international et de nombreuses critiques dans son pays.

Après sa cinglante défaite face au républicain Ronald Reagan en 1981, le 39e président des Etats-Unis s'est trouvé une vocation d'homme de paix, multipliant les missions humanitaires et de médiation, de Cuba à la Corée du Nord en passant par l'Ethiopie.

En 2002, il a reçu le prestigieux prix Nobel de la paix, notamment pour «ses décennies d'efforts infatigables afin de trouver des solutions pacifiques à des conflits internationaux». (ats/nxp)

Créé: 13.05.2019, 23h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...