Un Irakien soupçonné de sabotage en Allemagne

AutricheUn Irakien soupçonné d'avoir voulu provoquer des accidents ferroviaires en Allemagne a été interpellé à Vienne en Autriche.

Le suspect irakien a été interpellé à Vienne.

Le suspect irakien a été interpellé à Vienne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Irakien a été interpellé lundi à Vienne, a indiqué mercredi le parquet de la capitale autrichienne. Il est soupçonné d'avoir voulu commettre «des attaques terroristes» en dégradant des installations ferroviaires en Allemagne en octobre et décembre 2018.

Cet homme de 42 ans est soupçonné, selon la même source, d'être impliqué dans deux incidents distincts, qui n'avaient fait ni victime ni dégât majeur, intervenus sur des lignes de chemin de fer en Allemagne. Le suspect est présumé avoir «mené des attaques terroristes sur des voies ferrées en Allemagne en octobre et décembre 2018», a annoncé le parquet de Vienne.

Il a, selon un communiqué distinct des parquets de Munich et Berlin ainsi que de la police bavaroise, «des sympathies manifestes pour le groupe Etat islamique». Les autorités allemandes font état de présomptions «d'infractions terroristes, de tentative de meurtre et d'importantes dégradations matérielles et d'appartenance à un groupe terroriste» à l'encontre de cet homme qui résidait à Vienne.

«Dommages légers»

Une première tentative de sabotage présumé est intervenue début octobre 2018 lorsqu'un câble d'acier avait été placé sur une voie de chemin de fer reliant Nuremberg à Munich. Un train longue distance avait brisé ce câble et subi des «dommages légers».

Puis fin décembre 2018, une caténaire endommagée avait été retrouvée sur une ligne de chemins de fer près de Berlin, «une attaque comparable» à celle du mois d'octobre, ont indiqué mercredi les autorités allemandes qui n'avaient pu établir de lien immédiat entre les deux incidents à l'époque des faits.

Dans les deux cas, des documents portant des inscriptions en langue arabe avaient été retrouvés, avaient à l'époque indiqué les enquêteurs. Un drapeau du groupe Etat islamique (EI) avait également été découvert sur la ligne de chemin de fer visée près de Berlin. (afp/nxp)

Créé: 27.03.2019, 11h46

Articles en relation

Un Irakien admet le meurtre d'une ado

Allemagne A l'ouverture de son procès mardi à Wiesbaden, un Irakien a admis avoir tué une adolescente allemande mais nie l'avoir violée. Plus...

Peine confirmée pour un Irakien membre de l'EI

Justice Le TF a tranché et maintenu la condamnation de trois ans et huit mois contre un adepte de Daech. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.