Les infections par le sida reculent nettement

StatistiquesLes nouvelles infections par le VIH/sida ont chuté de plus d'un tiers depuis 2000, annonce ce mardi l'ONU.

Une statistique réjouissante concernant le VIH/Sida est parue ce 14 juillet 2015.

Une statistique réjouissante concernant le VIH/Sida est parue ce 14 juillet 2015. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un tiers en moins. C'est la diminution du nombre d'infections par le sida depuis l'an 2000. Le monde a ainsi atteint cet objectif du Millénaire qui visait à inverser le cours de l'épidémie.

Mais pour parvenir à mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030, l'ONU demande que près de 32 milliards de dollars (30 milliards de francs) soient désormais investis chaque année d'ici à 2020 dans la lutte contre le sida, contre 21,7 milliards actuellement.

En attendant, «le monde a atteint l'objectif 6 du Millénaire pour le développement. L'épidémie a été enrayée et inversée», a affirmé le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon dans le dernier rapport de l'Onusida.

En 2000, les Nations Unies avaient fixé huit grands Objectifs du Millénaire pour 2015, dont combattre le VIH/sida. A cet égard, la lutte acharnée menée par la communauté internationale contre le sida fait figure de succès.

Le rapport note que les efforts déployés ont aussi permis d'atteindre la cible fixée en 2011 consistant à mettre 15 millions de personnes sous traitements antirétroviraux (TARV) en 2015, contre seulement 1 million en 2001.

Près de 37 millions «vivent avec»

En 2014, 36,9 millions de personnes vivaient avec le sida. La même année, 1,2 million de personnes sont décédées de causes liées au sida (une chute de 41% depuis le pic de 2004), selon le rapport. La tuberculose reste la principale cause de décès parmi les personnes vivant avec le VIH.

Dans le monde, 2 millions de personnes ont été nouvellement infectées en 2014, contre 3,1 millions en 2000, une baisse de 35,5%. Chez les enfants, la chute est plus spectaculaire encore: -58%.

L'Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée, représentant 70% des cas, avec 25,8 millions de personnes vivant avec le VIH/sida l'an dernier.

Mais la région Asie/Pacifique, bien que moins affectée avec seulement 5 millions de personnes vivant avec le virus l'an dernier, préoccupe toutefois les experts en raison d'une recrudescence des cas. Les nouvelles infections y ont progressé de 3% entre 2010 et 2014. La Chine, l'Inde et l'Indonésie représentent 78% des nouvelles infections dans la région l'an dernier.

(afp/nxp)

Créé: 14.07.2015, 11h59

Articles en relation

Résultats prometteurs d'un vaccin expérimental

VIH Un vaccin expérimental contre le VIH, le virus responsable du sida, a produit des résultats prometteurs chez des singes. Plus...

Onze mille Australiens exposés au sida chez leur dentiste

Epidémie Douze dentistes employés dans quatre cliniques de Sydney sont soupçonnés par les autorités sanitaires d'avoir manqué à leurs obligations d'hygiène dans les procédures de nettoyage et de stérilisation de leurs équipements. Plus...

La Russie voit la transmission du VIH s'accélérer

Sida A elle seule, la Russie présente autant de personnes infectées par le VIH que «l'ensemble des pays européens». Plus...

«Imprimé avec le sang de personnes séropositives»

Sensibilisation Une agence suisse a conçu une campagne imprimée avec de l'encre à base de sang de personnes atteintes du Sida. L'objectif? Sensibiliser les lecteurs. Plus...

Des autotests rapides de dépistage du VIH en vente libre

Royaume-Uni Les «autotests» qui permettent en quelques minutes et sans supervision médicale de savoir si l'on est porteur du virus du sida sont en vente sur Internet au Royaume-Uni. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...