Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Réchauffement climatiqueCes îles qui vont être englouties

De gauche à droite, le secrétaire général du forum des îles pacifiques, le ministre des Affaires étrangères de Vanuatu, un ministre de Papouaisie nouvelle Guinée, un envoyé spécial des îles Salomon, des représentants d'Australie, des îles Kiribati, de Micronésie, des îles Marshall, des îles Cook, tous concernés à moyen terme par la menace d'engloutissement dû à la montée des eaux. Tous ces pays se sont réunis en août 2010 à l'occasion du 41e forum des îles pacifiques.
Des habitants de Kiritimati consolident la digue de l'atoll coralien. Dans les îles Kiribati, on appelle cela des «seawall» (les murs de la mer). Dans son livre qui vient de paraître, le Français Julien Blanc-Gras explique que tous les habitants le font chaque jour: trimballer des pierres pour consolider la digue devant leur habitation: «Sisyphe en action sous l'épée de Damoclès du changement climatique», note le voyageur.
Dans les différents rapports des experts du climat, on peut lire que Tuvalu, ici à l'image où se sont rendus le prince William et la duchesse Kate en septembre 2012, est également menacé de disparition.
1 / 22

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter