Il demande la main de son conjoint au Parlement

AustralieUne demande en mariage a été faite après la transmission d'un projet de loi légalisant le mariage homosexuel.

Tim Wilson (à dr.) est fiancé selon la presse avec Ryan Bolger depuis neuf ans.

Tim Wilson (à dr.) est fiancé selon la presse avec Ryan Bolger depuis neuf ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un parlementaire australien du parti conservateur au pouvoir a demandé son compagnon en mariage lundi. La demande a été faite quelques instants après la transmission à la chambre des représentants d'un projet de loi légalisant le mariage homosexuel.

Tim Wilson, qui est fiancé selon la presse avec Ryan Bolger depuis neuf ans, luttait contre les larmes quand il a remercié son ami pour avoir enduré de longs débats sur le mariage entre personnes du même sexe.

«Dans mon premier discours, j'avais défini notre relation par la bague que nous portons à notre main gauche», a dit le représentant de 37 ans. «Alors, il ne reste qu'une chose à faire: Ryan Patrick Bolger, veux-tu m'épouser?»

«Oui»

L'intéressé, qui se trouvait dans la galerie du public, a répondu «oui» sous les applaudissements de l'assistance. «C'était un 'oui', un 'oui' franc et massif», a déclaré le président de la chambre Rob Mitchell.

Le projet de loi devrait être approuvé sans difficulté par la chambre basse du Parlement avant Noël, après son adoption la semaine dernière par le Sénat à une large majorité. Après plus de dix ans de débats, les Australiens ont dit «oui» à 62% au mariage homosexuel lors d'un vote consultatif.

(ats/nxp)

Créé: 04.12.2017, 07h19

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.