Hezbollah: les tensions USA-Iran menacent Israël

Moyen-OrientLe chef du Hezbollah libanais a affirmé vendredi que l'Iran avait la capacité de bombarder Israël en cas de guerre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du Hezbollah chiite libanais, soutenu par Téhéran, a estimé vendredi qu'Israël ne resterait pas «neutre» en cas de conflit entre l'Iran et les Etats-Unis. «L'Iran a la capacité de bombarder Israël avec force et férocité», a ajouté Hassan Nasrallah dans une interview diffusée par la chaîne de télévision du Hezbollah, Al-Manar.

«Lorsque les Américains comprendront qu'une telle guerre pourrait rayer Israël de la carte, ils changeront d'avis», a-t-il encore dit, après plusieurs semaines de tension entre les Etats-Unis et l'Iran.

«Notre responsabilité collective dans la région est de travailler à prévenir une guerre américaine contre l'Iran», a-t-il dit, assurant que l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis n'avaient aucun intérêt à ce qu'un conflit éclate.

Nouvelles sanctions anti-Hezbollah

Vendredi, la Chambre des représentants américaine, contrôlée par les démocrates, a adopté une mesure restreignant la possibilité pour Donald Trump d'attaquer l'Iran, s'inquiétant du fait que le président républicain pourrait déclencher une guerre inutile. Mais une initiative similaire a échoué au Sénat, aux mains des républicains.

Donald Trump a retiré en 2018 les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, et a rétabli de rudes sanctions dans la foulée. Mardi, Washington a décidé de nouvelles sanctions anti-Hezbollah, une organisation considérée comme terroriste par les Etats-Unis. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2019, 23h54

Articles en relation

Un 2e navire de guerre britannique dans le Golfe

Iran/ Royaume-Uni La tension est loin de baisser entre Téhéran et Londres après l'envoi d'un second bateau militaire anglais dans le détroit d'Ormuz. Plus...

USA: une «coalition» qui protège les tankers

Golfe Washington veut une coalition maritime internationale pour protéger les tankers. Dernier épisode en date mercredi, quand l'Iran a tenté de saisir un pétrolier britannique . Plus...

Trump veut durcir les sanctions contre l'Iran

Etats-Unis Le président américain a promis que les sanctions contre l'Iran allaient être «considérablement» durcies. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.