L'héritière de Huawei ne veut pas être extradée

CanadaMeng Wanzhou, la dirigeante de Huawei, a demandé au ministre canadien de la Justice de ne pas l'extrader aux Etats-Unis.

Mme Meng est accusée de vol de secrets industriels. (Image d'illustration)

Mme Meng est accusée de vol de secrets industriels. (Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les avocats de la dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou, arrêtée à Vancouver en décembre, ont écrit lundi au ministre canadien de la Justice pour lui demander d'abandonner la procédure d'extradition vers les Etats-Unis.

Mme Meng a été arrêtée au Canada à la demande de la justice américaine, qui l'accuse d'avoir contourné les sanctions américaines contre l'Iran mais aussi, via deux filiales, d'avoir volé des secrets industriels du groupe de télécoms américain T-Mobile. Des accusations contestées par ses avocats.

La directrice financière de Huawei avait été remise en liberté quelques jours plus tard, moyennant le dépôt d'une caution de 10 millions de dollars canadiens (6,6 millions d'euros), le port d'un bracelet électronique et la remise de ses passeports. Les audiences sur la demande d'extradition des Etats-Unis doivent débuter le 20 janvier 2020.

Crise diplomatique

Le courrier envoyé lundi au ministre canadien de la Justice David Lametti par les avocats de la Chinoise n'a pas été rendu public. Mais ces derniers ont indiqué dans un communiqué avoir demandé au ministre d'abandonner une procédure d'extradition jugée «sans fondement», et qu'il en irait mieux ainsi pour les «intérêts nationaux canadiens».

L'arrestation de Mme Meng a provoqué une crise diplomatique sans précédent entre Ottawa et Pékin. La Chine a arrêté depuis l'ex-diplomate canadien Michael Kovrig et son compatriote consultant Michael Spavor, qu'elle soupçonne d'espionnage, et condamné à mort deux autres Canadiens reconnus coupables de trafic de drogue.

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a récemment écarté l'idée d'une annulation pure et simple de la procédure d'extradition de Meng Wanzhou, comme l'aurait suggéré l'ancien Premier ministre canadien Jean Chrétien.

«Soit on est un Etat de droit, soit on ne l'est pas», a-t-elle déclaré. «Cela créerait un précédent très dangereux si le Canada changeait de position concernant le respect d'un traité d'extradition (avec les Etats-Unis) en réponse à des pressions extérieures». Le ministre de la Justice David Lametti a refusé de commenter la demande des avocats de Mme Meng. (afp/nxp)

Créé: 24.06.2019, 23h59

Articles en relation

Huawei: la Chine attise le patriotisme face aux USA

Guerre commerciale L'empire du Milieu compte sur la propagande pour outiller ses citoyens à faire face aux différends qui l'opposent aux Etats-Unis. Plus...

Trump mêle Huawei et pourparlers avec Pékin

Guerre commerciale Pour la première fois, le président américain a affirmé jeudi que Huawei pourrait être inclus dans un accord commercial avec la Chine. Plus...

Huawei se retourne contre les USA en justice

Télécoms Huawei va demander à la justice américaine l'annulation d'une interdiction d'achat de ses équipements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...