Harcèlement sexuel: un présentateur suspendu

Etats-UnisLe célèbre présentateur américain Charlie Rose a été suspendu par deux chaînes lundi après des accusations de harcèlement sexuel.

Image d'archive de Charlie Rose.

Image d'archive de Charlie Rose. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un présentateur-vedette de la télévision américaine, Charlie Rose, a été suspendu lundi par les chaînes CBS et PBS après la publication de témoignages de huit femmes. Ces dernières accusent le célèbre intervieweur de les avoir harcelées sexuellement.

Le nom de Charlie Rose, une figure respectée du petit écran américain, vient ainsi s'ajouter à la liste des personnalités dénoncées pour harcèlement dans la foulée des révélations sur le producteur Harvey Weinstein et qui, après Hollywood, se sont étendues au monde de l'entreprise, des médias et de la politique.

Les huit femmes étaient, selon le quotidien Washington Post qui publie leurs témoignages, d'anciennes employées ou candidates à des postes pour le «Charlie Rose» show sur PBS, animé par le présentateur. Celui-ci travaille également pour la matinale «CBS This Morning» et contribue régulièrement au magazine d'information «60 Minutes» sur la chaîne CBS.

La chaîne PBS a annoncé qu'elle suspendait immédiatement l'émission, dénonçant par la voix d'un porte-parole des «allégations profondément dérangeantes». «Charlie Rose est suspendu immédiatement, le temps que nous nous penchions sur ce problème», a pour sa part réagi CBS News dans un communiqué expliquant «prendre très au sérieux» les accusations.

«Je suis profondément désolé»

Parmi les comportements reprochés au journaliste de 75 ans, les huit femmes évoquent des appels téléphoniques obscènes, des attouchements et deux d'entre elles affirment que Charlie Rose s'est montré nu devant elles. Les huit femmes, dont cinq ont témoigné anonymement, affirment que les faits se sont déroulés depuis les années 1990 jusqu'en 2011. Elles avaient entre 21 et 37 ans au moment des faits présumés.

«Il est essentiel que ces femmes sachent que je les entends et que je suis profondément désolé d'avoir eu cette attitude inappropriée. Je suis extrêmement gêné», a réagi Charlie Rose dans un communiqué publié sur son compte Twitter. «J'ai toujours pensé que les sentiments étaient partagés, mais je réalise aujourd'hui que je me trompais», ajoute-t-il.

Au New York Times aussi

Un autre journaliste américain, le correspondant du New York Times à la Maison Blanche, Glenn Thrush, a été la cible d'accusations similaires et lui aussi suspendu.

Il est accusé par plusieurs femmes de les avoir touchées ou embrassées sans leur consentement lorsqu'il travaillait pour le site Politico. Ceci ne correspond pas «aux standards et aux valeurs» du New York Times, a expliqué lundi le groupe dans une déclaration transmise par une porte-parole. (afp/nxp)

Créé: 21.11.2017, 01h45

Articles en relation

Accusé, Tambor quitte la série Transparent

Harcèlement sexuel L'acteur Jeffrey Tambor qui joue une femme transexuelle dans la série d'Amazon Transparent est à son tour accusé de harcèlement sexuel. Plus...

Le républicain accusé ne renoncera pas

Agression sexuelle Roy Moore, le candidat à l'élection sénatoriale d'Alabama accusé de harcèlement sexuel sur des adolescentes, va continuer sa campagne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...