«Une guerre commerciale mondiale? Ce n’est plus exclu!»

Commerce internationalAlessandro Nicita, expert de la CNUCED, a tenté d’évaluer à quoi ressemblerait un monde dans lequel toutes les nations tourneraient le dos à l’OMC.

Depuis début avril jusqu'à ces derniers jours, les États-Unis (ici le représentant américain au Commerce) et la Chine se livrent à une guérilla commerciale, frappant de taxes certaines importations.

Depuis début avril jusqu'à ces derniers jours, les États-Unis (ici le représentant américain au Commerce) et la Chine se livrent à une guérilla commerciale, frappant de taxes certaines importations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Une guerre commerciale mondiale? Si vous m’aviez posé la question il y a trois mois je vous aurais dit que tout serait retombé d’ici l’été – Or, ce n’est pas le cas!», répond Alessandro Nicita, responsable de la recherche au sein du département «Trade analysis» de l’agence onusienne CNUCED. En dépit des efforts de lobbying des milieux d’affaires – ultra-influents à Washington – les chancelleries sont emportées dans un cycle de surenchères, au point de menacer le système de règles multilatérales mis en place depuis l’après-guerre. Les droits de douane ne dépassent pas 3% en moyenne au niveau mondial, dix fois moins que lors de la création du GATT, l’ancêtre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) basée à Genève.

Retour en arrière. Le 3 avril, l’administration Trump a dressé une liste de produits chinois dont les achats américains totalisent 50 milliards de dollars pour les taxer à 25%. Deux jours plus tard, le périmètre concerné passe à 100 milliards, alors que Pékin introduit des taxes sur les produits américains. La guérilla s’est poursuivie jusqu’à ces derniers jours par des mesures prises par la Chine contre les cargaisons de sorgho américain. «Pour l’instant les sanctions prises ne rompent pas totalement avec le cadre légal de l’OMC – on reste dans la zone grise – mais si les États-Unis concrétisent leur menace de taxer 200 milliards supplémentaires de produits chinois la situation va se dégrader», prévient l’économiste de la CNUCED.

Ce dernier estime qu’aux yeux d’une puissance comme la Chine, l’adhésion au concert de l’OMC «reste économiquement positive, même si cela a pu être vu au départ comme une tentative américano-européenne de lui faire ouvrir son marché». Et même l’Amérique, aujourd’hui si agressive, «était il y a encore deux ans l’un des principaux défenseur du système multilatéral». C’était avant l’ère Trump.

Dans un travail de recherche préparé notamment avec Marcelo Olarreaga, doyen de la faculté d’économie de l’Université de Genève, l’expert de la CNUCED a tenté d’évaluer à quoi ressemblerait un monde totalement mercantiliste, dans lequel toutes les nations tourneraient le dos à l’OMC – rendant cette dernière caduque – et se livreraient à une guerre commerciale totale, à coups de droits de douane. En moyenne, dans le monde, les ventes d’un produit à l’étranger seraient frappées par une taxe de 32%. Le souvenir de l’émoi provoqué début 2015 par le coup de chaud de 15% sur le franc suisse – simplement face à l’euro – permet cependant de mesurer la conséquence qu’aurait, pour la Suisse, un tel basculement.

Créé: 21.06.2018, 15h05

Articles en relation

«Pékin risque de remplir le vide laissé par Washington à Genève»

Organisations internationales En se retirant du Conseil des droits de l’homme et en fragilisant l’OMC, les États-Unis aident les pays autoritaires contre l’Occident. Plus...

Commerce: Trump réplique à Pékin

Etats-Unis Donald Trump a menacé lundi de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires. Plus...

Bras de fer engagé entre les USA et la Chine

Droits de douane Trump a annoncé l'imposition de droits de douanes sur les importations chinoises vendredi. Pékin a répliqué dans la foulée. Plus...

Commerce: Chinois et Américains négocient

Guerre commerciale Le secrétaire américain au Trésor estime avoir eu des entretiens très fructueux en Chine pour désamorcer la guerre commerciale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...