Passer au contenu principal

Le gros coup de colère de Zeid Ra’ad Al Hussein

Jamais par le passé un Haut-commissaire aux droits de l’homme n’est allé aussi loin dans la critique des leaders populistes.

Le secrétariat du Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a diffusé une copie d’un discours rageur.
Le secrétariat du Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a diffusé une copie d’un discours rageur.
J.-M. Ferré

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme qui était en déplacement à La Haye la semaine passée s’est lancé dans une charge sans précédent contre les leaders populistes qui prospèrent en Europe et aux Etats-Unis en attisant les haines.

A Genève, le secrétariat de Zeid Ra’ad Al Hussein a diffusé auprès de la presse la copie d’un discours rageur. Un coup sang passé presque inaperçu alors qu’il constitue une première. Principale cible du haut-commissaire aux droits de l’homme, Geert Wilders. Visiblement piqué au vif par ses propos à l’emporte-pièce et ses diatribes racistes, Zeid Ra’ad Al Hussein n’a pas hésité à fustiger le «manifeste grotesque» du populiste néerlandais.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.