Passer au contenu principal

Le grand oral des candidats à la tête des Nations Unies

Ils sont huit à briguer le poste de Ban Ki-moon. Première absolue, ils sont auditionnés en public par l’Assemblée générale

«Cela peut changer la donne!» lance Mogens Lykketoft. Actuel président de l’Assemblée générale de l’ONU, le Danois n’est pas peu fier du processus sans précédent lancé ce mardi pour sélectionner le prochain secrétaire général des Nations Unies. Le second mandat de Ban Ki-moon se termine en effet le 31 décembre prochain. Or, pour la toute première fois dans l’histoire de l’organisation, les huit candidats déclarés à ce jour se soumettent, l’un après l’autre, à une audition publique de deux heures à New York, devant les représentants des 193 Etats membres. C’est donc une sorte d’entretien d’embauche à l’échelle planétaire qui se tient jusqu’à jeudi.

L'Europe de l'Est en force

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.