«Un gouvernement secret dirige le monde»

Opinion russeSelon un récent sondage, 67 % des Russes pensent que la planète est menée par un groupe d'influence.

Les théories du complot se multiplient en Russie.

Les théories du complot se multiplient en Russie. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un «gouvernement» secret dirige le monde, estiment deux Russes sur trois (67%) selon un sondage du centre russe d'études de l'opinion (VTsIOM) qui montre une montée en puissance des théories du complot en Russie.

Les sondés devaient répondre à la question de savoir s'il existe «une organisation ou un groupe de personnes qui ont une influence sur tous les processus mondiaux et contrôlent les actions des chefs d'États de nombreux pays».

Pour 74% de ceux qui croient en cette théorie conspirationniste, les actions de ce «gouvernement mondial» sont «contraires aux intérêts de la Russie», souligne ce sondage réalisé fin mai auprès de 2000 personnes. Quelque 23% de ceux qui croient à l'existence de ce «gouvernement» de l'ombre estiment qu'il est composé de riches oligarques et banquiers.

Emissions tv Le nombre de Russes qui croient en cette théorie a bondi au cours des quatre dernières années, ce chiffre représentant 45% en 2014. Un Russe sur dix convaincu de l'existence du «gouvernement secret» avoue en avoir trouvé les preuves en regardant des émissions à la télévision et en lisant des livres.

Les chaines de TV en Russie sont nombreuses à multiplier les émissions sur les «ennemis de la Russie», les menaces et les complots qui pèseraient sur le pays, des thèmes largement repris par la propagande officielle. Quelque 24 pour cent de Russes ne croient pas en cette théorie, selon ce sondage. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2018, 13h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.