Une gourde chinoise mise à prix à 600'000 euros

FranceIl n'existe dans le monde que deux gourdes en porcelaine ayant appartenu à l'empereur chinois Qianlong.

La gourde a été découverte par hasard par un commissaire-priseur, Me Aymeric Rouillac.

La gourde a été découverte par hasard par un commissaire-priseur, Me Aymeric Rouillac. Image: Rouillac

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une gourde en porcelaine ayant appartenu à l'empereur chinois du XVIIIe siècle Qianlong, estimée entre 600'000 et 800'000 euros, sera vendue aux enchères dimanche en France au château d'Artigny (centre), a annoncé un commissaire-priseur.

La gourde porte la marque carrée de l'empereur Qianlong (1711-1799), quatrième empereur de la dynastie mandchoue des Qing. Elle possède aussi les huit symboles bouddhiques (bajixiang) dans des pétales de lotus stylisées.

Selon la spécialiste des arts d'Extrême-Orient Alice Jossaume, c'est l'une des deux gourdes de l'empereur Qianlong, «l'homme le plus puissant de son époque», qui existent dans le monde.

La gourde a été découverte par hasard par un commissaire-priseur, Me Aymeric Rouillac, venu effectuer mi-avril une expertise dans un château de cette région française dont les propriétaires souhaitent conserver l'anonymat.

Le regard du commissaire-priseur est attiré par cette gourde ronde, posée sur la commode du salon. D'environ cinquante centimètres de hauteur, elle est en porcelaine émaillée vert céladon, avec des motifs de fleurs, bleu et blanc.

Selon M. Rouillac, la gourde a vraisemblablement été ramenée par «un descendant de la famille (qui) était officier d'état-major de la Marine royale en mission en mer de Chine dans les années 1842-1847».

Mise à prix à 600'000 euros, elle pourrait voir les enchères s'envoler, estime M. Rouillac. «Pendant la Révolution culturelle, sous Mao Tsé-toung, les gardes rouges ont cassé les objets d'art. Il en reste peu. Des milliardaires chinois veulent racheter le patrimoine du temps passé, sauvegardé en partie par les européens», a affirmé le commissaire-priseur. (afp/nxp)

Créé: 06.06.2018, 13h15

Articles en relation

Il s'offre un squelette de dinosaure pour... 2 millions

Paris Un particulier a déboursé une coquette somme d'argent pour s'offrir le squelette d'un théropode, lors d'une vente aux enchères dans la Tour Eiffel. Plus...

Le Château de Bavois mis aux enchères le 28 juin

Canton de Vaud La demeure sera vendue aux enchères. Parfaitement entretenu, l'édifice médiéval d'exception sera proposé au plus offrant le 28 juin. Plus...

320'000 euros pour la perle de Catherine II

Enchères «Sleeping Lion Pearl», la plus grosse perle naturelle d'eau douce au monde, a été vendue aux enchères pour 320'000 euros. Plus...

Deux melons vendus plus de 25'000 euros

Japon Une paire de melons a trouvé acquéreur aux enchères de fruits de saison à Sapporo. Les fruits sont partis pour 25'000 euros, le prix d'une voiture au Japon! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.