Un gendarme arrêté en possession d'explosifs

FranceLes forces de l'ordre ont arrêté l'un des leurs à Paris, dimanche dernier. Il transportait des engins explosifs.

Le gendarme a été interpellé à la gare de Lyon.

Le gendarme a été interpellé à la gare de Lyon. Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un gendarme, arrêté dimanche en possession d'explosifs lors d'un contrôle douanier gare de Lyon à Paris, a été mis en examen jeudi et placé en détention provisoire, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Celle-ci confirmait une information du Figaro.

Né en 1989, il avait été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête confiée à l'Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN).

Il a ensuite été mis en examen par un juge d'instruction pour «opposition à l'exercice des fonctions d'un agent des douanes», «rébellion», «transport et détention sans motif légitime de produits ou engins explosifs», «cession d'armes», «munitions ou éléments de catégorie A», «détournement ou dissipation par militaire, d'armes ou d'objets remis lors du service», a précisé cette source. Il a également été placé en détention provisoire.

Gendarme de l'escadron de Maisons-Alfort (sud-est de Paris), il a été suspendu de ses fonctions, a précisé la Gendarmerie nationale. (ats/nxp)

Créé: 28.12.2018, 20h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...