Passer au contenu principal

Funérailles obligatoires après chaque avortement

L’Etat républicain veut imposer l’incinération ou l’enterrement des fœtus avortés ou issus d’une fausse couche.

La future législation de l'Etat ultraconservateur suscite un véritable tollé chez les défenseurs de l’avortement.
La future législation de l'Etat ultraconservateur suscite un véritable tollé chez les défenseurs de l’avortement.
AP

Au Texas, tous les moyens sont bons pour s’attaquer au droit à l’avortement. Cet Etat ultraconservateur du sud des Etats-Unis s’apprête à avaliser une loi qui impose que chaque fœtus avorté ou issu d’une fausse couche soit enterré ou incinéré. Et ce, quel que soit le stade de développement. Ce texte, ne nécessitant ni vote ni examen législatif car il a été créé par les services sanitaires locaux, devrait entrer en vigueur le 19 décembre. Pour les opposants, cette nouvelle mesure n’est qu’un obstacle de plus à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.