Le frère d'un kamikaze du Bataclan condamné

FranceKarim Mohamed-Aggad a été jugé mercredi à Paris. Il écope de neuf ans de prison ferme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mercredi à neuf ans de prison le frère aîné d'un des tueurs du Bataclan. L'homme était jugé pour avoir reçu un entraînement militaire au sein d'un groupe djihadiste en Syrie.

Au premier jour des débats, Karim Mohamed-Aggad avait demandé un «procès équitable», sans «amalgame». «On choisit ses amis, pas sa famille», avait dit celui dont le petit frère, Foued, a attaqué la salle de spectacle parisienne le 13 novembre 2015,.

Le tribunal a prononcé des peines allant de six à huit ans de prison à l'encontre des six autres prévenus, tous partis de Strasbourg vers la Syrie fin 2013 avant de rentrer en France en ordre dispersé début 2014. Toutes les peines ont été assorties d'une période de sûreté des deux tiers, avec un maintien en détention, et inscription au fichier des auteurs d'infractions terroristes.

Les sept Alsaciens reconnaissaient s'être rendus en Syrie, mais contestaient avoir voulu y mener le djihad armé. Karim Mohamed-Aggad disait avoir eu pour seule intention de combattre le régime de Bachar al Assad.

Le procureur avait requis dix ans de prison, soit la peine maximale encourue, à l'encontre de Karim Mohamed-Aggad et de trois autres prévenus, et huit ans à l'encontre des trois autres. (ats/nxp)

Créé: 06.07.2016, 14h49

Articles en relation

Abdeslam a convoyé les kamikazes de Paris

Attentats de Paris Mohamed Abrini, l'homme au chapeau des attentats de Bruxelles aurait décrit aux enquêteurs belges l'implication d'Abdeslam. Plus...

Mohamed Abrini participe à deux reconstitutions

Attentats de Bruxelles Le suspect clé des attaques a assisté à 2 reconstitutions: sur le lieu de départ des terroristes et dans l'aéroport de Zaventem. Plus...

Abrini : un «testament» sans équivoque

Attentats de Paris Selon la police belge, Mohamed Abrini a laissé un «testament» où il justifie les attentats de Paris. Plus...

Inculpés pour avoir financé «l'homme au chapeau»

Attentats Deux hommes sont soupçonnés d'avoir donné 4200 francs à Mohamed Abrini, suspect des attentats de Paris et de Bruxelles. Plus...

Le cas Abrini confirme les liens entre les attaques

Attentats de Bruxelles et Paris Inculpé samedi, celui qui reconnaît être «l'homme au chapeau» de Bruxelles était traqué depuis les attaques de Paris. Trois autres suspects ont également été inculpés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...