Formation d'un des plus gros icebergs jamais vus

AntarctiqueUn bloc de glace aussi grand que le canton de Berne vient de se détacher de l’Antarctique et se dirige vers le nord.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un iceberg de mille milliards de tonnes, l'un des plus gros jamais vus, vient de se détacher du continent antarctique, ont annoncé mercredi des chercheurs de l'Université de Swansea (Royaume-Uni). Il mesure 175 kilomètres de long sur 50 de large.

«Le vêlage (la séparation) s'est produit entre lundi et mercredi», précisent les scientifiques, qui surveillaient l'évolution de ce bloc de glace de 5800 km2, soit environ la taille du canton de Berne.

Epais de 350 m, l'iceberg, qui sera probablement baptisé «A68», se dirige vers le nord. Il n'aura pas d'impact sur le niveau des océans, car il flottait déjà sur l'eau.

Il faisait partie d'une gigantesque barrière de glace de 50'000 km2, nommée «Larsen-C», qui, à l'ouest de l'Antarctique, retient des glaciers capables, eux, de faire gagner 10 cm aux mers du monde s'ils finissaient par se trouver à terme exposés à l'océan, selon les chercheurs.

Moins stable

Privée de cet énorme pan de glace, Larsen-C est de fait «potentiellement moins stable», soulignent-ils. Au final, Larsen-C pourrait ainsi suivre l'exemple de Larsen-B, une autre barrière de glace qui s'était désintégrée de façon spectaculaire en 2002 au terme du même processus, sept ans après le vêlage d'un iceberg. Larsen-A avait subi le même sort en 1995.

Larsen-C était fissurée depuis des années par une gigantesque crevasse, qui s'est encore allongée de manière spectaculaire ces derniers mois, gagnant jusqu'à 18 km durant le seul mois de décembre. Début juillet, le futur iceberg n'était ainsi plus relié au continent antarctique que sur cinq kilomètres.

Loin des routes commerciales

Ces morceaux d'iceberg à la dérive pourraient mettre en difficulté les navires dans la zone, notamment les croisières en Amérique du Sud, même si la péninsule antarctique reste éloignée des principales routes commerciales.

La formation des icebergs est un processus naturel, que le réchauffement de l'air comme des océans contribue cependant à accélérer, soulignent les scientifiques. L'Antarctique est une des régions du monde qui se réchauffe le plus rapidement.

Le record du plus gros iceberg répertorié est détenu par B15, qui s'était détaché en mars 2000 de la barrière de Ross, également dans l'Antarctique, avec 11'600 km2. La même barrière a produit un autre géant en 2002, C19, qui faisait plus de 6000 km2. (ats/nxp)

Créé: 13.07.2017, 08h58

Articles en relation

Un bloc de glace géant est sur le point de se détacher

Antarctique Fissuré sur près de 200km, le plus grand iceberg jamais vu n'est plus relié à la banquise que par une mince bande de 5km. Plus...

La séparation de l'iceberg géant est imminente

Antarctique La rupture observée depuis 2014 a créé une faille qui s'élargit d'environ un mètre par jour. La création d'un immense iceberg inquiète. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

RTS: l'actu ira à Lausanne
Plus...