Passer au contenu principal

Fin de partie pour Hillary, fin de la dynastie Clinton

Donnée favorite jusqu’à la veille du scrutin, la candidate démocrate a subi une défaite cuisante. Un échec qui remet en cause la politique menée par Barack Obama.

«C’est une défaite douloureuse et elle le sera longtemps», a déclaré Hillary Clinton lors d’un dernier discours politique ovationné par une foule de supporters.
«C’est une défaite douloureuse et elle le sera longtemps», a déclaré Hillary Clinton lors d’un dernier discours politique ovationné par une foule de supporters.
CARLOS BARRIA, Reuters

«Je suis déçue, des dizaines de milliers d’Américains sont déçus.» Il aura fallu attendre plus de neuf heures après l’annonce officielle de la victoire de Donald Trump pour entendre les premiers mots d’Hillary Clinton. «C’est une défaite douloureuse et elle le sera longtemps», a-t-elle déclaré lors d’un dernier discours politique ovationné par une foule de supporters. Cette déroute est une humiliation pour Hillary Clinton, un affront pour les femmes, une claque pour les minorités et un revers pour les démocrates et Barack Obama. La candidate à la magistrature suprême des Etats-Unis n’était pas aimée, elle le savait. Pour faire de la politique quand on est une femme «il faut avoir la peau aussi épaisse qu’un rhinocéros». «J’ai des cicatrices pour le prouver», assénait-elle pendant la campagne. Ça n’a pas suffi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.