Passer au contenu principal

La femme sans voile qui dérange les hommes de pouvoir en Iran

Masih Alinejad a été primée à Genève pour son combat pour les libertés féminines. A Téhéran, les autorités fulminent.

La journaliste iranienne Masih Alinejad.
La journaliste iranienne Masih Alinejad.
D.R

Le sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie a décerné, mardi dernier, le Prix des droits des femmes à la journaliste iranienne Masih Alinejad. Son combat? Elle a créé une page Facebook invitant les femmes qui vivent en Iran à poster des photos d’elles sans leur hijab, le voile islamique obligatoire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.