Elle voulait encore faire l'amour, il appelle la police

AllemagneUn artisan de 43 ans qui n'en pouvait plus de faire l'amour à une femme de 47 ans aux appétits sexuels dévorants s'est réfugié sur le balcon d'où il a appelé la police, a annoncé jeudi la police allemande.

(Image d'illustration) Arrivés sur les lieux, les policiers n'ont pas tardé à subir à leur tour les assauts de la femme.

(Image d'illustration) Arrivés sur les lieux, les policiers n'ont pas tardé à subir à leur tour les assauts de la femme. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'amoureuse insatiable a rencontré sa «victime» dans un pub lundi à Munich (sud) et l'a ensuite emmené chez elle.

Après plusieurs passages à l'acte et alors que l'artisan souhaite quitter ce nid d'amour un peu étouffant, elle refuse de le laisser partir avant qu'ils aient de nouveau plusieurs fois couché ensemble, selon un communiqué de la police.

Contraint et forcé, l'homme s'est soumis aux désirs de son avide partenaire, espérant pouvoir s'échapper. Sans succès.

Il est finalement parvenu à se réfugier sur un balcon pour appeler des policiers qui, arrivés sur les lieux, n'ont pas tardé à subir à leur tour les assauts de la femme. Après un passage au poste, cette dernière a été laissée libre.

Elle devra cependant répondre de faits présumés d'«agression sexuelle» et de «séquestration». (afp/nxp)

Créé: 12.04.2012, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...