Un flic acquitté du meurtre d'un homme non armé

Etats-UnisUn policier américain a été acquitté du meurtre d'un homme non armé dans l'Arizona. Ce dernier l'implorait de l'épargner, selon une vidéo diffusée vendredi après le jugement.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le policier a tiré sur cet homme marié de 26 ans et père de deux enfants et l'a tué dans un hall d'hôtel à Mesa, une banlieue de Phoenix, en janvier 2016. Il a été acquitté jeudi par un jury, d'après le quotidien «USA Today».

Selon des images rendues publiques après le jugement, visibles ci-dessus (attention à la dureté des images), le père de famille était agenouillé pour obéir aux ordres des policiers et disait: «s'il vous plaît ne me tirez pas dessus», «s'il vous plaît ne tirez pas». L'homme, qui était en état d'ébriété, fait ensuite un geste vers l'arrière, peut être pour remonter son short. Le policier tire alors cinq balles sur lui avec son fusil d'assaut.

Contrairement à de nombreux autres cas de violences policières aux Etats-Unis dans lesquels des Noirs ont été tués par des policiers blancs, le policier comme l'homme étaient blancs.

«Exécution»

Selon un rapport de police cité par la presse locale, les policiers étaient intervenus suite à des informations faisant état de la présence d'un homme tenant un fusil à la fenêtre de sa chambre d'hôtel au cinquième étage. A leur arrivée, ils ont trouvé l'homme avec une femme qui, selon sa veuve, lui rendait visite avec un collègue masculin sorti téléphoner.

L'homme n'était pas armé quand il a été abattu, mais les policiers ont retrouvé dans sa chambre un fusil à plomb qu'il utilisait dans son travail de lutte contre les animaux nuisibles. Son séjour à l'hôtel s'inscrivait dans un déplacement lié à son travail.

La police locale a défendu le policier en disant qu'il avait agi conformément à l'enseignement reçu. Mais l'avocat de la veuve, Me Mark Geragos, a qualifié la mort du mari de sa cliente d'«exécution», selon les médias locaux.

Le jugement est intervenu le même jour que la condamnation à 20 ans de prison d'un ancien policier blanc pour avoir tué en avril 2015 un quinquagénaire noir non armé, fauché alors qu'il s'enfuyait en courant après une banale infraction au code de la route.

Cette mort avait choqué l'opinion publique en Amérique et au-delà, et déclenché des manifestations dégénérant parfois en émeutes dans tous les Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2017, 11h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.