Un centre commercial refuse des orphelins

IrakUn scandale a éclaté dans le pays après qu'un centre commercial chic de Bagdad a refusé de laisser entrer des orphelins de guerre.

Le groupe a exprimé son incompréhension dans une vidéo.

Le groupe a exprimé son incompréhension dans une vidéo. Image: Capture d'écran Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'interdiction à des orphelins de guerre d'entrer dans un centre commercial chic de Bagdad durant l'Aïd al-Fitr a provoqué un scandale en Irak, alors que le pays sort de 15 ans de violences dont les enfants ont été les principales victimes.

«Pourquoi?»

Lors de cette fête qui marque la fin du ramadan, les parents ont coutume d'acheter jouets et habits neufs à leurs enfants. Pour tenter d'égayer la journée de ces garçons et filles ayant perdu leurs parents dans des attentats, trois bénévoles leur avaient concocté samedi une surprise.

Ils avaient prévu d'emmener le groupe d'enfants âgés de sept à 15 ans dans les immenses aires de jeux et l'un des restaurants de ce centre commercial, l'un des plus fréquentés de Bagdad, dans le quartier Mansour.

Mais devant l'entrée, le groupe s'est vu opposer un refus, affirment les encadrants qui se sont filmés, entourés des 25 enfants, devant les grilles du mall. «Pourquoi? Personne ne le sait», affirme sur ces images un bénévole de l'association.

Ibrahim Taha, responsable de la communication de l'association, assure à l'AFP qu'ils avaient «réservé et payé le restaurant» au nom de l'association. Mais «quand je suis venu avec les enfants, le directeur a refusé de nous recevoir en disant qu'ils allaient perturber les salles de jeux et le restaurant.»

Procédure «habituelle»

Réagissant sur les réseaux sociaux, les internautes ont descendu en flèche le Mansour, le plus grand mall de Bagdad, construit en 2013 pour 35 millions de dollars.

Dimanche, la direction du centre commercial a publié un communiqué expliquant que les agents de sécurité avaient seulement demandé au groupe d'attendre à l'extérieur --sous une chaleur dépassant les 40 degrés, notent les internautes-- pour que des places se libèrent dans les restaurants.

«C'est une procédure tout à fait habituelle et nous avons été très étonnés par cette vidéo», assure le texte. Normalement, l'entrée est libre et si le restaurant est plein, les clients peuvent attendre à l'intérieur du centre commercial climatisé.

Appel au boycott

Peu convaincus, les internautes irakiens ont lancé un hashtag «Boycottez le mall Mansour», repris 15.000 fois en quelques heures. La vidéo a été partagée près de 5.000 fois. Le nombre d'étoiles attribuées au mall Mansour sur sa page Facebook est passé en quelques heures de cinq à... une seule!

Sur Twitter et Facebook, les commentaires outragés pleuvaient.

«Tous les pays du monde respectent les martyrs et leurs familles, ce mall ne mérite rien de mieux qu'un boycott», commente ainsi Ismaïl al-Khazali sur la page de l'association.

«Honte à quiconque entrera dans ce mall avant que sa direction ne se soit excusée d'avoir insulté» les orphelins, proclame un autre commentaire, signé Hakim al-Chebli. (afp/nxp)

Créé: 17.06.2018, 15h44

Dossiers

Articles en relation

A Mossoul, Angelina Jolie appelle à l'aide

Irak En tant qu'ambassadrice de l'ONU, l'actrice Angelina Jolie a appelé à la reconstruction de la ville de Mossoul, en Irak. Plus...

Bagdad: explosion d'un stock d'armes, 16 morts

Irak Une explosion dans un quartier chiite de Bagdad a fait au moins 16 morts et une trentaine de blessés mercredi. Plus...

Un djihadiste belge va être pendu en Irak

Terrorisme L'homme, qui a été condamné à mort pour faire partie de l'EI, avait menacé dans des vidéos la Belgique et la France. Plus...

La dépouille de Saddam Hussein a disparu

Irak Les plus folles rumeurs circulent autour de l'ex-dictateur irakien, douze ans après sa mort. Il ne reste plus rien du mausolée qui abritait sa dépouille. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.