Le tueur d'Aurora risque la peine de mort

ColoradoLe procureur a annoncé lundi qu'il demandera la peine de mort contre James Holmes, l'auteur de la fusillade dans un cinéma d'Aurora, en juillet dernier. La tuerie avait 12 morts et 58 blessés.

James Holmes est accusé d'avoir abattu douze personnes dans un cinéma d'Aurora en juillet dernier. La fusillade avait également fait 58 blessés.

James Holmes est accusé d'avoir abattu douze personnes dans un cinéma d'Aurora en juillet dernier. La fusillade avait également fait 58 blessés. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parquet de l'Etat américain du Colorado a annoncé lundi son intention de requérir la peine de mort contre James Holmes, accusé d'avoir abattu douze personnes dans un cinéma d'Aurora en juillet dernier. La fusillade avait également fait 58 blessés.

«Dans cette affaire, pour James Holmes, la justice, c'est la mort», a déclaré le procureur du comté d'Arapahoe, au cours d'une audience préliminaire devant un tribunal de Centennial, devant lequel le jeune homme de 25 ans devrait être jugé en août.

Mercredi, les avocats de James Holmes avaient affirmé que leur client était prêt à plaider coupable, pour peu que l'accusation renonce à réclamer la peine capitale au profit d'une condamnation à la prison à perpétuité. Mais le parquet avait rejeté l'offre le lendemain, estimant que cette demande n'était pas légitime faute d'informations suffisantes.

Dans le système judiciaire américain, plaider coupable permet d'éviter un procès, en passant un accord avec le bureau du procureur.

166 chefs d'accusation

Le 20 juillet 2012, James Holmes avait fait irruption dans un multiplexe d'Aurora et ouvert le feu sur le public d'une séance de minuit du dernier «Batman», faisant 12 morts et 58 blessés.

Il est poursuivi pour 166 chefs d'accusation, parmi lesquels 12 meurtres avec préméditation et des dizaines de tentatives de meurtre avec préméditation pour tous les blessés. Il est également poursuivi pour détention d'explosifs et d'engins inflammables.

Le massacre d'Aurora avait ravivé le débat sur la réglementation du port d'armes aux Etats-Unis, actuellement en débat au Congrès après une autre fusillade survenue le 14 décembre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut, nord-est), où 20 enfants avaient trouvé la mort. (ats/nxp)

Créé: 01.04.2013, 19h35

Galerie Photos

Articles en relation

Le tueur d'Aurora cherche à éviter la peine de mort

Colorado James Holmes doit comparaître lundi devant la justice. Lors de l'audience, l'accusation devra dire si elle compte réclamer la peine de mort pour celui, qui avait ouvert le feu sur le public dans une salle de cinéma. Plus...

La veuve d'une victime poursuit la psychiatre du tireur

Tuerie d'Aurora La veuve d'une victime de la fusillade survenue en juillet dans un cinéma a porté plainte contre la psychiatre du tireur présumé. Elle l'accuse de négligence. Plus...