Un car tombe dans un puits: 26 morts

IndeAprès avoir percuté un rickshaw, le véhicule est tombé dans une ouverture béante près de Bombay. Outre les décédés, 32 blessés ont été extraits.

Les sauveteurs se sont affairés pendant des heures pour récupérer des survivants.

Les sauveteurs se sont affairés pendant des heures pour récupérer des survivants. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vingt-six personnes ont péri dans l'ouest de l'Inde lorsque leur car a percuté un rickshaw et est tombé dans un puits, ont annoncé mercredi les autorités locales.

L'accident est survenu mardi soir dans le district de Nashik, à quelque 150 kilomètres au nord-est de la capitale économique Bombay. Les sauveteurs se sont affairés pendant des heures pour récupérer des survivants et sortir, à l'aide d'une grue, le car rouge et blanc du puits.

«Nous avons mené des opérations de sauvetage toute la nuit et avons récupéré 26 corps. 32 autres personnes blessées ont été envoyées pour être soignées», a déclaré à l'AFP Sachidanand Gawde, porte-parole de l'unité de gestion des catastrophes.

150 000 morts par an

Le Premier ministre Narendra Modi a présenté ses condoléances pour cet accident «malheureux». «En cette heure de tristesse, mes pensées vont aux familles en deuil. Puissent les blessés se remettre rapidement», a-t-il tweeté.

Avec plus de 150 000 morts par an sur ses routes, l'Inde a l'un des pires bilans de sécurité routière au monde, en raison de la conduite dangereuse de nombreux automobilistes et du mauvais entretien du réseau. (afp/nxp)

Créé: 29.01.2020, 09h19

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...