Il tente de prendre l'avion avec 24 baïonnettes

BosnieUn homme a été interpellé mercredi à l'aéroport de Sarajevo avec du matériel militaire dans ses bagages.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un Néo-Zélandais a été arrêté mercredi à l'aéroport de Butmir. Il tentait d'embarquer 24 baïonnettes dans un vol à destination de Dubaï, a indiqué à l'AFP une source policière.

Dans son sac, les policiers aux frontières bosniaques ont aussi trouvé des munitions pour une mitrailleuse lourde et divers matériels militaires, a par ailleurs indiqué la police. Elle n'a pas précisé s'il s'agissait d'un collectionneur. Remis à la justice, le passager est l'objet d'une enquête pour «trafic d'armes et d'équipements militaires».

750'000 armes illégales

La Bosnie et plus généralement les Balkans sont au coeur du trafic d'armes en Europe. Souvent issues des dépôts d'armement de l'ère titiste, ces armes utilisées durant les guerres balkaniques des années 1990 sont prisées de longue date par les milieux criminels occidentaux.

Selon une estimation de l'ONU datant de 2013, les 3,5 millions d'habitants de la Bosnie seraient en possession illégale de 750'000 pièces d'armes, malgré plusieurs opérations de récupération d'armes dans les années après le conflit intercommunautaire (1992-1995). (ats/nxp)

Créé: 13.07.2017, 18h07

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scrutin annulé: Pagani vilipendé
Plus...