Un surveillant de prison retrouvé pendu en forêt

FranceLe corps sans vie d'un employé du centre pénitentiaire de Roanne a été retrouvé dans un bois.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le corps d'un surveillant de la prison de Roanne (Loire) a été retrouvé lundi pendu à un arbre d'une forêt de la région, a-t-on appris de sources judiciaires.

Porté disparu depuis plusieurs jours, il a été retrouvé par des promeneurs lundi après-midi dans la forêt de Cordelle, au sud de Roanne, selon le parquet de cette ville. La thèse du suicide est privilégiée dans le cadre de l'enquête ouverte pour déterminer les circonstances du décès de cet homme âgé de 49 ans, a indiqué par ailleurs une source judiciaire.

De son côté, l'administration pénitentiaire a précisé que le suicide apparent de ce surveillant, qui a intégré ses services en 2012, puis le centre de détention de Roanne en 2015, «ne semble pas lié à sa situation professionnelle».

«Il n'était pas en conflit avec sa direction et n'a jamais eu d'absence de longue durée, a-t-elle affirmé, ajoutant qu'«un psychologue se rendra mardi auprès de ses collègues de Roanne».

Un de ses collègues contacté par l'AFP a fait état du «choc» et du «désarroi» dans lequel se trouve plongé le personnel du centre pénitentiaire du nord de la Loire, n'écartant pas la possibilité d'une action mardi devant l'établissement. (afp/nxp)

Créé: 11.11.2019, 22h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Léman Express inauguré
Plus...