Passer au contenu principal

Southampton se recueille, 100 ans après le départ du Titanic

Les descendants de naufragés du Titanic se sont recueillis mardi sur le quai de la ville anglaise d'où était parti il y a 100 ans le célèbre paquebot pour un voyage inaugural qui allait finir en tragédie.

Les descendants des naufragés ont jeté des fleurs à la mer et observé une minute de silence sur les quais de Southampton.
Les descendants des naufragés ont jeté des fleurs à la mer et observé une minute de silence sur les quais de Southampton.
AFP

Quelque 650 personnes ont jeté des gerbes de fleurs à la mer et observé une minute de silence à la mémoire de leurs ancêtres morts dans le naufrage. Au même moment, un enregistrement de la sirène du luxueux paquebot résonnait dans le port.

Southampton est la ville qui a été la plus endeuillée par cette tragédie: 549 de ses habitants ont péri quand le Titanic a coulé après avoir heurté un iceberg dans l’Atlantique nord, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. L’accident a fait environ 1500 morts.

Plus des trois quarts des membres de l’équipage du paquebot venaient de Southampton. La plupart de ces hommes travaillaient dans la salle des machines ou comme stewards. Organisée par un présentateur de télévision, Fred Dinenage, dont le grand-oncle, steward, James Richard Dinenage, est mort dans le naufrage, la cérémonie s’est terminée sur les notes de «Plus près de toi mon Dieu», réputé être le dernier morceau joué par l’orchestre du paquebot.

Vanessa Beecham, venue rendre hommage à son grand-oncle Edward Biggs, un pompier mort à 21 ans sur le Titanic, s’est dite «émue» par ces commémorations. «Nous craignions que les familles soient oubliées, dans tout le tintamarre autour de cet anniversaire», explique la jeune femme, dont un autre parent, William Harder, un laveur de vitres sur le Titanic, a survécu.

Cortège d’écoliers

Dans une ville où peu de familles ont été épargnées par la catastrophe, des écoliers et collégiens ont également rendu hommage mardi aux victimes en défilant avec des pancartes portant le nom, la fonction, parfois la photo de chacune d’entre elles. A la suite de la tragédie, qui a laissé de nombreuses familles dans le dénuement, un fonds de soutien local avait été mis en place.

Dimanche, le Balmoral, un bateau de croisière, est parti de Southampton pour New York, avec 1309 passagers à bord, notamment des descendants des naufragés du Titanic, désireux de refaire la traversée et de se recueillir à l’endroit où il a sombré. Southampton accueille aussi un tout nouveau musée consacré à l’histoire de l’équipage du Titanic, SeaCity.

(afp/ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.