Il s'électrocute en tentant de se faire la belle

ThaïlandeUn détenu est mort électrocuté en tentant de s'échapper d'une prison dans le sud de la Thaïlande pendant la nuit de Noël.

Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un détenu est mort électrocuté en tentant de passer une clôture électrique en Thaïlande.

«Un responsable a retrouvé son corps sur le mur de la prison, haut de six mètres, après son électrocution», a déclaré à l'AFP le colonel Wanchai Palawan, responsable de la police du district de Chaiya, où se trouve la prison.

Deux autres détenus avec lesquels la victime avait décidé de se faire la belle ont quant à eux réussi à franchir le système électrique sans le toucher. L'un d'eux a été repris très vite, s'étant cassé le bras dans sa chute, l'autre n'a été rattrapé qu'après plusieurs heures.

«Ils ont dit qu'ils avaient envie de rentrer chez eux», a précisé le responsable de la police.

Les prisons thaïlandaises sont toutes équipées de système de clôtures électriques à fort voltage, comme moyen de dissuasion aux tentatives d'évasion.

En Thaïlande, la surpopulation carcérale est importante, notamment en raison d'une législation anti-drogue très dure, plongeant pour de longues années de prison les petits trafiquants, parmi lesquels de nombreuses femmes. Les trois hommes qui ont tenté de s'échapper la nuit de Noël étaient tous en prison pour drogue.

La Thaïlande fait partie des pays maintenant la peine de mort mais depuis 2009 elle n'avait procédé à aucune exécution - un condamné à mort a été exécuté en juin, pour la première fois depuis 2009. (afp/nxp)

Créé: 25.12.2018, 07h49

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...