Poussé sur les rails avec sa mère, l'enfant meurt

AllemagneUn enfant de huit ans est mort après avoir été poussé sur les rails avec sa mère par un inconnu à la gare de Francfort.

Un drame a eu lieu à la gare de Francfort ce lundi. Un enfant a été poussé sous le train.

Un drame a eu lieu à la gare de Francfort ce lundi. Un enfant a été poussé sous le train. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un enfant de huit ans est mort lundi à la gare de Francfort, en Allemagne, après avoir été poussé devant un train en marche, a indiqué la police dans un communiqué. Il y a une dizaine de jours, un fait divers similaire s'était déroulé dans l'ouest du pays.

«Le petit garçon et sa mère ont été poussés sur les rails par un homme d'origine africaine. La femme s'en est sortie», a indiqué une porte-parole de la police qui a ouvert une enquête pour meurtre. L'auteur présumé, qui a été rattrapé par des passants alors qu'il essayait de prendre la fuite, n'aurait pas de liens avec ses victimes et le mobile du crime reste inconnu.

D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme, âgé de 40 ans, serait de nationalité érythréenne. Ce que le ministre de l'Intérieur de l'Etat régional de Hesse, Peter Beuth, a confirmé en fin d'après-midi. Selon l'agence de presse allemande DPA, il vivrait en Suisse.

Côté suisse, l'office fédéral de la police (Fedpol) a indiqué en soirée à Keystone-ATS être au courant de l'affaire. Il est en contact étroit avec les autorités compétentes en Allemagne afin d'assurer l'échange d'informations.

Celui qui était inconnu des services de police a également tenté de pousser sur les voies une troisième personne qui a réussi à l'en empêcher et à se mettre en sécurité, selon la porte-parole. L'auteur présumé sera présenté au juge mardi.

L'AfD réagit

Le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD), qui a pris l'habitude d'instrumentaliser les faits divers impliquant des étrangers, a immédiatement réagi en dénonçant la politique migratoire allemande.

«Que doit-il encore se passer? Protégez donc enfin les citoyens de notre pays au lieu de promouvoir cette politique migratoire d'accueil sans limite!», a déclaré sur Twitter Alice Weidel, une dirigeante de ce parti qui a connu un essor important depuis 2015 et l'accueil en Allemagne de centaines de milliers de demandeurs d'asile.

Devant l'émotion suscitée, le ministre fédéral de l'Intérieur, le très conservateur Horst Seehofer, a décidé d'interrompre ses vacances estivales pour se rendre mardi dans cette gare très fréquentée.

Se disant «profondément consterné» par ce crime «épouvantable» qu'il a condamné «de la plus grande vigueur», il a toutefois averti qu'il fallait attendre les premiers éléments de l'enquête plutôt que de tirer des conclusions hâtives.

Une autre femme poussée

Il y a une dizaine de jours, un fait divers similaire s'était déroulé dans une ville de l'ouest de l'Allemagne, où un homme avait mortellement poussé une femme de 34 ans sous un train. Ce dernier a depuis été placé en détention préventive. (afp/nxp)

Créé: 29.07.2019, 14h54

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...