Elle plaide coupable d'avoir été seins nus

États-UnisUne Américaine était poursuivie après avoir été vue torse nu par les trois enfants de son mari, âgés de neuf à treize ans.

Le couple effectuait de travaux d'isolation dans le garage de leur maison et avait expliqué avoir décidé de se mettre en sous-vêtements pour éviter de se salir.

Le couple effectuait de travaux d'isolation dans le garage de leur maison et avait expliqué avoir décidé de se mettre en sous-vêtements pour éviter de se salir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une Américaine poursuivie pour avoir été seins nus en présence de ses beaux-enfants alors qu'elle effectuait des travaux à son domicile a finalement conclu un accord avec l'accusation et plaidé coupable d'attentat à la pudeur devant un adulte: son propre mari.

Tilli B. a dû se résoudre à cet étrange accord pour éviter d'avoir à passer en jugement et d'être fichée comme délinquante sexuelle en cas de condamnation, a expliqué son avocat à des médias de l'Utah (ouest des États-Unis), qualifiant toute cette affaire de «grotesque».

Tilli B. était poursuivie après avoir été vue torse nu par les trois enfants de son mari, âgés de neuf à treize ans, alors que le couple effectuait de travaux d'isolation dans le garage de leur maison. Son mari se trouvait lui aussi torse nu au moment des faits mais n'a pas fait l'objet de poursuites. Le couple avait expliqué avoir décidé de se mettre en sous-vêtements pour éviter de se salir.

Considéré comme un attentat à la pudeur

Les enfants avaient rapporté l'épisode à leur mère et Tilli B. avait fini par être inculpée en 2019. Elle avait protesté en vain, arguant que si son mari pouvait travailler torse nu, elle ne voyait aucune raison l'empêchant d'en faire autant. Les services du procureur local ne l'ont pas vu de cet oeil, estimant qu'une femme montrant ses seins constituait bien un attentat à la pudeur dans la société américaine actuelle.

À la suite d'une négociation avec les services du procureur, Tilli B. a donc reconnu mardi avoir exhibé ses seins nus devant un adulte, causant par la même «un trouble», même s'il s'agit en l'occurrence de son mari. L'accusation sera abandonnée dans un an si elle ne commet pas d'autre crime d'ici là. (afp/nxp)

Créé: 26.02.2020, 04h44

Dossiers

Articles en relation

Ses beaux-fils ne devaient pas la voir seins nus

Etats-Unis Une Américaine n'aurait pas dû tenir un discours féministe aux enfants de son mari qui l'ont surprise torse nu, alors qu'elle bricolait dans son garage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...