Mère de Vanille mise en examen pour meurtre

FranceLa mère de la petite fille, découverte morte dans un conteneur à vêtements dimanche à Angers, encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

La petite fille a été retrouvée dimanche dans ce container à Angers.

La petite fille a été retrouvée dimanche dans ce container à Angers. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La mère de Vanille, retrouvée morte dimanche à Angers dans un conteneur à vêtements, a été mise en examen mardi pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans et placée en détention provisoire, a indiqué le procureur.

«Le mobile du passage à l'acte semble être lié à son départ du centre maternel, départ qui lui avait été annoncé, nous dit-elle, le 3 décembre 2019, jour où elle a décidé, par divers moyens (...) de donner à la mort à son enfant», avait déclaré lundi le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard.

Nathalie S., 39 ans, qui présente des troubles psychiatriques importants, était hébergée depuis un an dans le centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées. Le bébé d'un an avait été confié à une famille d'accueil.

Passage prémédité

Selon le procureur, la mère avait assuré en garde à vue avoir prémédité son passage à l'acte pour le jour du premier anniversaire de la fillette, le 7 février. Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

«La date anniversaire de Vanille était le 7 février, jour de son décès, que (la maman) a mis a profit pour son passage à l'acte», avait-il dit.

L'autopsie réalisée lundi après-midi avait confirmé la mort par étouffement, conformément aux explications de la mère, avait encore expliqué le procureur. Nathalie S. avait quitté le foyer vendredi à 11H00 et aurait dû ramener sa fille à 17H30 à sa référente de l'ASE.

Un plan pourtant efficace

Après déclenchement, samedi soir, du dispositif «Alerte enlèvement», elle avait été retrouvée seule dimanche matin dans un hôtel de Nantes, avouant en garde à vue avoir donné la mort à son enfant vendredi.

C'est la 24e fois que le dispositif «Alerte enlèvement» était déclenché et c'est la première fois qu'il ne permet pas de retrouver l'enfant en vie.

Le plan «Alerte enlèvement» est un dispositif d'alerte massive et immédiate, déployé pour aider à la recherche d'un enfant présumé enlevé. Adopté en France en 2006, il est largement inspiré du plan «Amber Alert», créé au Texas en 1996, après l'enlèvement et l'assassinat de la petite Amber Hagerman. (afp/nxp)

Créé: 11.02.2020, 13h16

Articles en relation

Vanille tuée par sa mère le jour de son anniversaire

France La petite Vanille, un an, a été étouffée par sa génitrice vendredi 7 février. Son corps a été retrouvé 48 heures plus tard, dans un box de collecte de vêtements. Plus...

Enlèvement: Vanille a été retrouvée morte à Angers

France La fillette d'un an qui avait été enlevée vendredi par sa mère a été retrouvée morte ce dimanche à Angers. La maman a avoué avoir donné la mort à son enfant. Plus...

La mère de Vanille, recherchée, en garde à vue

France Nathalie S. est détenue pour soustraction de mineur par ascendant. Mais sa fille n'a pas encore été retrouvée. Elle est recherchée dans la région d'Angers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...