Passer au contenu principal

Jugé pour avoir enseigné le salut nazi à un chien

Un Ecossais a été condamné pour crime haineux après avoir publié une vidéo d'un chien faisant le salut nazi.

Le petit carlin s'est retrouvé bien malgré lui au coeur d'une histoire pathétique.
Le petit carlin s'est retrouvé bien malgré lui au coeur d'une histoire pathétique.
Screenshot Youtube

Mark Meechan se croyait drôle lorsqu'il a enseigné au carlin de sa compagne à effectuer le salut nazi. Il pensait avoir du succès en publiant sa vidéo sur YouTube mais il a en définitive récolté mardi une condamnation pour crime haineux, comme le rapporte le quotidien britannique The Independant .

Cet homme de 30 ans habitant à Coatbridge dans le Lanarkshire (Ecosse) avait déjà dû passer une nuit en prison en avril 2016 lorsque la vidéo avait été découverte. Il y montrait comment le chien réagissait à la phrase «gazer les juifs» ou encore à «Sieg Heil».

Pour énerver sa petite amie

Devant le tribunal d'Airdrie Sheriff Court, Mark Meechan a déclaré avoir réalisé cette vidéo uniquement pour énerver sa petite amie. Il n'a en outre plus pu garder un emploi suite à la diffusion de la vidéo qu'il destinait à un cercle restreint d'amis. La séquence a finalement été visionnée plus de 3 millions de fois après avoir été partagée sur la plateforme Reddit.

Mais pour le juge Derek O'Carroll, la vidéo était «menaçante et grossièrement offensante». Il n'a pas cru les arguments de Mark Meechan, qui «savait ce qu'il faisait. De toute évidence, il s'agit d'anti-sémitisme.» La sentence liée à la condamnation sera annoncée en avril.

Markus Meechan s'était excusé auprès de la communauté juive peu après avoir découvert le succès de sa vidéo sur Reddit. «Je ne suis pas du tout raciste (...) Je suis sur les nerfs parce que tout le monde va croire que je déteste vraiment les Juifs alors que ce n'est pas le cas du tout. Je suis un peu paniqué à cause de ça», avait-il expliqué. «Je suis vraiment désolé pour l'offense que j'ai pu causer à la communauté juive. Cela n'a jamais été mon intention et je m'en excuse.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.