Il aurait tué sa femme avant de se suicider

FranceLes enquêteurs suspectent un féminicide après la découverte d'un couple d'une soixantaine d'années tué par balles.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un couple d'une soixantaine d'années a été retrouvé mort dans leur véranda dans la Nièvre, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Nevers. La piste d'un féminicide suivi d'un suicide est privilégiée.

C'est un proche qui a donné l'alerte jeudi en milieu de journée dans cette maison de Châtillon-en-Bazois, à 40 km de Nevers, a expliqué à l'AFP Paul-Edouard Lallois, vice-procureur de Nevers, confirmant une information du «Journal du Centre». Les deux corps se trouvaient dans la véranda, tous deux touchés à la tête par arme à feu, gisant dans le sang, une arme entre leurs deux corps.

Alors qu'il n'y a aucune trace d'effraction, les premiers éléments de l'enquête laissent à penser que «l'homme aurait tiré sur son épouse avant de retourner l'arme contre lui», a indiqué le vice-procureur. L'homme pratiquait le tir sportif et détenait à ce titre une autorisation de détention d'arme à feu.

Une autopsie doit être effectuée dans les prochains jours à Clermont-Ferrand et l'enquête autour de l'environnement débute tout juste. En 2017, 130 femmes ont été tuées par leur mari ou ancien mari, soit une tous les trois jours. Et chaque année, en France, près de 220'000 femmes subissent des violences de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. (ats/nxp)

Créé: 10.05.2019, 03h14

Dossiers

Articles en relation

Huit personnes ont abusé de quatre enfants

France Des bambins de 4 à 9 ans ont été abusés par huit personnes, dont leurs parents, dans la Nièvre, en France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...