Grand bandit corse accusé de vol d'huiles essentielles

FranceJacques Mariani, figure du grand banditisme français, comparait pour le vol d'huiles essentielles. Le préjudice est estimé à 300'000 euros.

Jacques Mariani, 52 ans, est régulièrement associé à des dossiers lourds.

Jacques Mariani, 52 ans, est régulièrement associé à des dossiers lourds. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jacques Mariani, figure du banditisme corse, incarcéré aux Baumettes de Marseille, est convoqué avec quatre autres personnes devant le Tribunal correctionnel de Bastia le 15 janvier 2019 pour une affaire de vol d'huiles essentielles, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Jacques Mariani, Aurélie Merlini, régulièrement associée à des dossiers liés au banditisme méridional et également détenue aux Baumettes, et trois autres prévenus non détenus, comparaîtront devant le Tribunal correctionnel de Bastia pour répondre d'accusations de «vol, recel de vol et tentative d'escroquerie s'agissant d'huiles essentielles qui avaient été dérobées» à l'Occitane dont le siège est à Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a précisé à l'AFP Caroline Tharot, procureur de la République à Bastia.

«Il y a eu des développements en Haute-Corse», a-t-elle ajouté pour expliquer cette comparution en Corse, sur convocation par officier de police judiciaire. Selon «La Provence», qui a révélé l'affaire, le vol a eu lieu en 2016 et le préjudice est estimé à 300'000 euros. Jacques Mariani et Aurélie Merlini ont été placés en garde à vue mardi dans les locaux de la police judiciaire de Marseille.

Aurélie Merlini, 33 ans, fille de l'ex-braqueur de la «Dream Team» Daniel Merlini, abattu en 2010, avait été condamnée à 3 ans de prison par le Tribunal correctionnel de Lyon en avril 2016, avec des membres du milieu corso-marseillais, dans une affaire de cache d'armes. Le 29 octobre 2012 elle avait été victime d'une tentative de règlement de comptes à Peyrolles-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Jacques Mariani, 52 ans, considéré comme l'héritier de la bande criminelle corse la Brise de mer, a rappelé à la barre de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence en juin avoir déjà purgé 35 ans de détention, dont 7 à l'isolement. Il a été condamné à 5 ans de prison par cette Cour en juillet 2018 pour subornation de témoin.

Quatre ans de prison ont également été requis contre lui le 18 septembre dans une affaire de corruption d'un surveillant de la prison où il était détenu. La Cour d'appel d'Aix-en-Provence rendra sa décision sur ce point le 16 octobre.

Il avait été placé sous surveillance électronique le 27 février 2017 à La Baule dans la perspective d'une libération conditionnelle un an plus tard. Mais, le 22 décembre, il a été mis en examen et écroué pour extorsion. (afp/nxp)

Créé: 11.10.2018, 16h14

Dossiers

Articles en relation

Des retraités se font dérober 1400 francs en plein hôpital

Vol à la tire Les faits se sont déroulés dans un ascenseur pour handicapés. Les victimes ont déposé une plainte. Plus...

Vol d'une bijouterie grisonne: trois suspects arrêtés

Italie Un jour après le cambriolage d'une bijouterie à Samnaun (GR), les trois auteurs présumés ont été arrêtés à Vérone, au nord de l'Italie. Il s'agit de trois ressortissants français âgés de 18, 22 et 24 ans. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...