Passer au contenu principal

La femme décédée à Lugrin travaillait en Suisse

La police française a pu mettre une identité sur le corps retrouvé samedi dernier en Haute-Savoie.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Google Street View

La femme dont le corps a été retrouvé samedi 1er février a été identifiée, révèle aujourd'hui le «Dauphiné». L'autopsie, réalisée lundi a permis aux enquêteurs de déterminer qu'il s'agissait d'une femme de 44 ans habitant Lugrin, non loin du lieu où son corps a été retrouvé, et qui travaillait en Suisse. Ce sont d'ailleurs ses collègues de travail qui avaient signalé sa disparition vendredi.

L’enquête sur les causes de la mort se poursuit. À ce stade, il n'y a pas de piste criminelle avérée, précise le journal.

Dimanche 19 janvier, le corps d'un homme avait été retrouvé à proximité, dans des circonstances similaires, sur les berges du lac, la tête immergée. La thèse de l'accident est avancée. Selon le maire de Lugrin, Jacques Burnet, cité par le Dauphiné, «il s’agit d’une coïncidence malheureuse. C’est la première fois dans l’histoire de la commune qu’un tel drame se produit à dix jours d’intervalle.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.