Deux passagers d'une montgolfière perdent la vie

FranceUne montgolfière a heurté dimanche une ligne à haute tension, près de Paris. L'accident est survenu quelques minutes après le décollage. Deux passagers sont décédés et deux autres grièvement blessés.

La montgolfière, partie des alentours de Château-Thierry (Aisne) avec quatre personnes à bord, a accroché une ligne à haute tension.

La montgolfière, partie des alentours de Château-Thierry (Aisne) avec quatre personnes à bord, a accroché une ligne à haute tension. Image: CAPTURE D'ÉCRAN - FRANCE 2

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux passagers d'une montgolfière sont morts et deux ont été grièvement blessés dimanche quand leur appareil a heurté une ligne à haute tension dans l'Aisne, à l'est de Paris, a-t- on appris de source proche de l'enquête.

L'accident est survenu une quinzaine de minutes après le décollage.

La montgolfière, partie des alentours de Château-Thierry (Aisne) avec quatre personnes à bord, deux frères, leur père et le pilote, a accroché une ligne à haute tension. La nacelle a immédiatement pris feu après avoir touché la ligne à haute tension, tuant sur le coup le pilote de la montgolfière et un homme âgé de 60 ans environ, selon le sous-préfet de Château-Thierry, Régis Elbez.

Les deux autres passagers, deux frères âgés de 20 et 24 ans, ont été héliportés en direction d'un hôpital de la région parisienne. L'un des deux frères, qui s'était accroché à la toile de la montgolfière, a réussi à lâcher prise au-dessus de la commune de Charly-sur-Marne (Aisne) et a pu prévenir les secours, selon le sous- préfet.

(ats/nxp)

Créé: 13.05.2012, 17h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.