Deux SDF tués par un TGV

MorbihanDeux SDF de 39 et 44 ans sont morts percutés par un TGV dans la nuit de samedi à dimanche, un troisième homme âgé de 28 ans sans doute SDF lui aussi a été grièvement blessé, près de Lorient, selon le parquet du lieu.

Les 3 jeunes circulaient à pied sur un pont ferroviaire pour une raison encore indéterminée.

Les 3 jeunes circulaient à pied sur un pont ferroviaire pour une raison encore indéterminée. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'accident s'est produit samedi vers 23H50, sur le pont ferroviaire reliant Lorient à Hennebont, près de l'avenue principale de Lanester, ont précisé les sapeurs pompiers dimanche matin. Ceux-ci avaient indiqué dans un premier temps que les victimes étaient des jeunes âgés de 25 ans à 28 ans.

Le SDF de 28 ans grièvement blessé atteint aux jambes est dans un état «assez sérieux, il a été opéré ce matin», a précisé à l'AFP en fin de matinée le procureur adjoint de Lorient, Philippe Lemoine.

«Un enquête de police est en cours pour déterminer les origines et les causes de la mort» mais en l'état «il n'y a pas à suspecter d'infraction» qui pourrait entraîner une quelconque poursuite de la SNCF, selon M. Lemoine.

Selon le procureur, le train circulait à 120 km/h et l'accident s'est produit en sortir de courbe. Le chauffeur a aussitôt déclenché l'arrêt d'urgence du train qui a parcouru 800 m avant de s'arrêter.

L'enquête a déjà permis d'établir qu'au moins deux des personnes impliquées, connues des service de police, étaient des SDF, «et le troisième on suppose qu'il en est de même», a-t-il précisé.

Les trois SDF circulaient à pied sur le pont ferroviaire pour une raison encore indéterminée, «manifestement ivres».

L'accident a provoqué l'arrêt de la circulation des trains dans les deux sens. Un TGV Paris-Quimper a été stoppé à Lorient et ses passagers acheminés par car, a indiqué la SNCF.

Le TGV impliqué dans l'accident a enregistré un retard de trois heures environ, selon la SNCF.

Un autre accident impliquant un train Corail provoqué par un suicide selon les premiers éléments de l'enquête, a aussi eu lieu dimanche vers 08H30 sur une autre voie SNCF à Quéven, dans le même département, et a également perturbé la circulation ferroviaire, avec parfois des retards de plus d'une heure pour les trains en provenance de Quimper. (afp/nxp)

Créé: 15.07.2012, 13h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...