Deux frères cannibales condamnés à 11 ans de prison

PakistanDeux frères, arrêtés en avril après que la police eut découvert à leur domicile la tête d'un nouveau-né de deux jours, ont été condamnés mercredi à 11 ans de prison. Ils avaient cuisiné les restes du bébé pour en faire un curry.

L'un des deux frères condamnés à son arrivée au tribunal.

L'un des deux frères condamnés à son arrivée au tribunal. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un tribunal pakistanais a condamné à onze ans de prison mercredi deux frères pour avoir mangé un bébé mort, une affaire qui a bouleversé le pays, un an après qu'ils eurent été libérés après avoir été incarcérés pour un crime similaire.

Les deux frères ont été arrêtés en avril après que la police eut découvert à leur domicile la tête d'un nouveau-né de deux jours.

Le corps de l'enfant avait été exhumé d'un cimetière du village de Darya Khan, au Penjab (centre), à environ 300 kilomètres au sud d'Islamabad.

Les deux hommes, trentenaires, ont cuisiné les restes du bébé pour en faire un curry, a indiqué la police.

Incarcérés une première fois en 2011 pour une affaire similaire de cannibalisme, les frères, suivis sur le plan psychiatrique en détention, avaient été libérés l'an dernier.

«Le tribunal antiterroriste les a condamnés chacun à onze ans et quatre mois de travaux forcés» a déclaré Shakir Hussain Dawar, un officier de police local. Le tribunal, qui les a reconnus coupables de profanation de dépouille humaine, dissimulation de preuves et actes de terrorisme, a appelé le gouvernement à édicter une loi bannissant le cannibalisme.

En 2011, la police avait trouvé à leur domicile le corps d'une femme de 24 ans, avec une jambe en moins, celle qu'ils avaient mangée.

Au Pakistan, aucune loi n'interdit formellement le cannibalisme, une pratique d'ailleurs plus que rarissime dans ce pays comme dans le reste du monde.La police a indiqué que les épouses et familles des deux hommes les avaient abandonnés quelques années auparavant, et qu'ils vivaient en total isolement. (afp/nxp)

Créé: 11.06.2014, 17h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...