Détenu retrouvé mort après une évasion ratée

BrésilLa tentative d'évasion d'un détenu brésilien déguisé en fille avait fait la une des médias. Il a été retrouvé mort dans sa cellule, mardi.

Clauvino da Silva avait tenté en vain samedi de s'évader d'une prison de Rio de Janeiro affublé d'un masque de silicone, d'une perruque aux longs cheveux bruns et de vêtements appartenant à sa fille de 19 ans.

Clauvino da Silva avait tenté en vain samedi de s'évader d'une prison de Rio de Janeiro affublé d'un masque de silicone, d'une perruque aux longs cheveux bruns et de vêtements appartenant à sa fille de 19 ans. Image: twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un détenu qui avait défrayé la chronique au Brésil pour avoir tenté de s'échapper de prison déguisé en jeune femme avec les vêtements de sa fille a été retrouvé mort mardi dans sa cellule, ont annoncé les autorités pénitentiaires.

Clauvino da Silva, 42 ans, avait tenté en vain samedi de sortir par la porte principale d'une prison de Rio de Janeiro affublé d'un masque de silicone, d'une perruque aux longs cheveux bruns et de vêtements appartenant à sa fille de 19 ans, qui venait de lui rendre visite.

Le prisonnier purgeait une peine de 73 ans de réclusion pour trafic de drogue. Sa fille a été arrêtée, ainsi que sept autres visiteurs de la prison.

Pendu avec un drap

Trois jours après l'échec de sa tentative d'évasion, Clauvino da Silva, membre du gang Comando Vermelho (le commando rouge), a été retrouvé mort dans sa cellule d'une prison de haute sécurité.

«Le détenu semble s'être pendu avec un drap», ont affirmé les autorités pénitentiaires dans un communiqué, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte pour établir les circonstances du décès.

La semaine dernière, un affrontement entre détenus membres de factions rivales de narcotrafiquants a fait 58 morts dans de l'Etat du Para (nord), un des pires massacres de l'histoire des prisons brésiliennes. (afp/nxp)

Créé: 06.08.2019, 18h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.