Des parents oublient leur nourrisson dans l'auto

FranceUn bébé d'une année est entre la vie et la mort en France, après avoir été oublié par ses parents dans la voiture en plein soleil.

Le couple a sorti les courses de l'auto mais a oublié son bébé.

Le couple a sorti les courses de l'auto mais a oublié son bébé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un bébé d'un an a été oublié par ses parents dans leur voiture près de Pithiviers (Loiret), alors que la température extérieure dépassait les 30°C, et son pronostic vital est engagé, a-t-on appris lundi auprès du parquet d'Orléans.

Le bébé a été oublié pendant plus de deux heures dimanche en milieu de journée par ses parents, devant le domicile familial, à Gaubertin, a indiqué le procureur de la République d'Orléans, Nicolas Bessone. Les parents ont été placés en garde à vue avant d'être libérés pour leur permettre de se rendre au chevet de l'enfant, a-t-il ajouté, indiquant qu'il s'agissait de personnes «insérées, qui ne sont pas connues des services sociaux». Souffrant d'une grave déshydratation, l'enfant a été transporté en urgence à l'hôpital d'Orléans.

«Son pronostic vital est toujours très réservé», a précisé lundi soir M. Bessone.

Une enquête a été ouverte du chef de «blessures involontaires».

Selon La République du Centre, les parents revenaient de leurs courses quand ils ont oublié l'enfant dans le véhicule. Ce sont les grands-parents qui l'ont découvert en arrivant chez eux.

(afp/nxp)

Créé: 08.07.2019, 20h19

Dossiers

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...