Des enfants mis au pas à coups de Taser

Etats-UnisUn couple est poursuivi en justice après que l'homme eut reconnu avoir utilisé un pistolet à décharges électriques pour discipliner les trois enfants en bas âge de son épouse.

C'est ce genre de pistolet paralysant qui a été utilisé.

C'est ce genre de pistolet paralysant qui a été utilisé. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Gale Epple, 22 ans, est accusé d'avoir infligé ces électrochocs à une fillette de deux ans et à deux jumeaux âgés de un an. Ces trois enfants sont ceux de sa femme de 21 ans, Shelby Crabtree, a rapporté le «News Leader», premier quotidien de la ville de Springfield, située au coeur des Etats-Unis.

Les sévices ont été révélés grâce à une baby-sitter qui avait remarqué des œdèmes et des brûlures sur la peau des bébés alors qu'elle faisait leur toilette. Elle s'était confrontée aux parents, enregistrant à leur insu leurs réactions.

«Oui, je sais que je ne devrais pas. Mais ça ne fait pas mal, c'est un pistolet paralysant», avait justifié Gale Epple.

La mère avait de son côté expliqué ne pas avoir dénoncé son mari ni conduit ses enfants à l'hôpital, de crainte de perdre leur garde.

Gale Epple a été inculpé pour sévices infligés à des enfants et Shelby Crabtree est poursuivie pour mise en danger d'enfants. Ils encourent sept ans de prison. (afp/nxp)

Créé: 10.07.2017, 22h19

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...