Connu à Genève, un associé de DSK se suicide à Tel Aviv

Finance internationaleThierry Leyne était associé à DSK dans un fonds d'investissement créé en octobre 2013, appelé LSK (Leyne-Strauss-Kahn & Partners).

Thierry Leyne (à droite) avait souligné que «beaucoup de gens (étaient) demandeurs de l'analyse économique de DSK».

Thierry Leyne (à droite) avait souligné que «beaucoup de gens (étaient) demandeurs de l'analyse économique de DSK». Image: AFP - LSK Partners

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'homme d'affaires franco-israélien Thierry Leyne, associé de l'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, s'est suicidé jeudi à Tel-Aviv, a-t-on appris auprès de ses proches. Le groupe fondé par les deux hommes était actif notamment en Suisse.

Principal partenaire de DSK dans un fonds d'investissement créé en octobre 2013 et appelé LSK (Leyne-Strauss-Kahn), Thierry Leyne, banquier privé, avait une résidence à Tel-Aviv. Les raisons de son geste n'ont pas été dévoilées.

Ingénieur diplômé du Technion de Haïfa, dans le nord d'Israël, Thierry Leyne, 48 ans, a effectué toute sa carrière dans les milieux financiers. Il était à la tête de la firme financière Assya Capital, fondée en 1994 et établie notamment à Tel Aviv, Monaco, Genève, au Luxembourg et en Roumanie.

Activités en Suisse

En 2010, il avait fusionné ce groupe prospère avec Global Equities Capital Markets, qui offre à ses clients, d'Europe de l'Est notamment, tout l'éventail de services financiers, de la banque privée au conseil en investissement en passant par la gestion de fortune. En s'associant à Dominique Strauss-Kahn en octobre 2013, il avait rebaptisé son groupe LSK and Partners.

LSK contrôle notamment la société Firstcaution, basée à Nyon (VD) et spécialisée dans la garantie de loyers sans dépôt. Assya dispose également toujours d'une antenne à Genève.

En avril, Thierry Leyne avait indiqué - au moment de la création du fonds d'investissement DSK Global Investment créé avec Dominique Strauss-Kahn - qu'il s'agissait d'«un projet très ambitieux» avec l'objectif d'atteindre une taille de deux milliards de dollars.

Thierry Leyne avait souligné que «beaucoup de gens (étaient) demandeurs de l'analyse économique de DSK», qu'il décrivait comme «capable de stratégie à long terme en identifiant de grandes tendances mais aussi de pouvoir réagir en temps réel aux événements qui peuvent survenir». (ats / afp/nxp)

Créé: 24.10.2014, 17h28

Dossiers

Articles en relation

La nouvelle vie de DSK, loin de la politique

Economie Dominique Strauss-Kahn vient de lancer discrètement un fonds d'investissement pour mettre à profit son parcours d'économiste. Plus...

Pour Anne Sinclair, l'affaire du Sofitel a été un «cauchemar»

Affaire DSK La journaliste, ex-épouse de Dominique Strauss-Kahn, a expliqué pour la première fois à la télévision comment elle avait vécu les accusations de viol contre l'ancien président du FMI. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...