Condamnés à 2 ans de prison pour homosexualité

MauritanieLes huit hommes condamnés pour «actes contraires à la morale» ont été vus sur une vidéo les montrant à une fête gay dans un restaurant de Nouakchott.

Le code pénal mauritanien, basé sur la charia, interdit les comportements homosexuels entre musulmans majeurs, qualifiés d'«actes contre-nature».

Le code pénal mauritanien, basé sur la charia, interdit les comportements homosexuels entre musulmans majeurs, qualifiés d'«actes contre-nature». Image: Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice mauritanienne a condamné huit hommes à deux ans de prison ferme pour «actes contraires à la morale», après la diffusion d'une vidéo les montrant participer à une fête initialement présentée comme un mariage homosexuel, a-t-on appris lundi auprès de leur avocat et de Human Rights Watch (HRW).

Une vidéo devenue virale en Mauritanie et dans les pays voisins à la mi-janvier a présenté une fête dans un restaurant de Nouakchott comme le premier «mariage gay» de cette république islamique d'Afrique du nord-ouest interdisant les comportements homosexuels.

Dix personnes accusées d'y avoir pris part ont été interpellées une semaine plus tard, puis inculpées «d'actes contraire à la morale», «commission de faits interdits par Allah» et «publication d'une cérémonie de débauche».

Il s'agissait en fait de la «célébration de l'anniversaire d'un homosexuel à laquelle il n'avait invité que ses semblables», selon la police.

Proprio du restaurant acquitté

Huit hommes ayant participé à la fête «ont écopé de deux ans de prison ferme» à l'issue de leur procès, qui s'est déroulé en toute discrétion devant le tribunal correctionnel de Nouakchott le 30 janvier, a indiqué lundi à l'AFP leur avocat, Mohamed Ould Obeid. Une femme présente à l'anniversaire a été condamnée à un an de prison avec sursis et le propriétaire du restaurant a été acquitté, a ajouté l'avocat, en précisant avoir fait appel au nom de ses clients, qui avaient plaidé non coupable.

«Les autorités mauritaniennes n'ont pas à envoyer un individu derrière les barreaux parce qu'il a assisté à une fête d'anniversaire paisible», a estimé dans un communiqué reçu lundi le directeur de la division LGBT à Human Rights Watch, Graeme Reid, en réclamant la «libération immédiate» des huit condamnés.

Le code pénal mauritanien, basé sur la charia, interdit les comportements homosexuels entre musulmans majeurs, qualifiés d'«actes contre-nature», et prévoit des sanctions allant jusqu'à la peine de mort s'il s'agit de deux hommes. «Mais personne n'a été condamné à mort ces dernières années pour homosexualité, à la connaissance de Human Rights Watch», souligne l'ONG.

La société mauritanienne tolère les personnes gay ou lesbiennes dans certaines circonstances, comme les mariages ou fêtes traditionnelles, mais elles sont pour la plupart du temps moquées par l'opinion et se font très discrètes. Plus de la moitié des pays d'Afrique subsaharienne - 28 sur 49 - disposent de législations interdisant ou réprimant l'homosexualité, parfois punie de la peine de mort. (afp/nxp)

Créé: 10.02.2020, 15h34

Articles en relation

La peine de mort pour homosexualité dénoncée

Brunei Une coalition souhaite que Brunei, dont le code pénal suit désormais la charia, revienne sur sa décision. Plus...

Les homos seront lapidés à mort

Brunei Le sultan de Brunei veut «renforcer» les enseignements islamiques dans son pays qui introduit la charia mercredi. L'homosexualité sera condamnée à mort. Plus...

Jugement historique pour les gays kényans

Afrique Un tribunal doit se prononcer sur la constitutionnalité de deux lois criminalisant l'homosexualité au Kenya. Une décision attendue avec impatience par la communauté LGBT. Plus...

Un an de prison pour avoir interviewé un gay

Egypte Mohamed al-Gheiti, présentateur TV, a été condamné à un an de prison. Son crime ? Avoir invité un homme gay dans son émission pour débattre de l'homosexualité. Plus...

«Les relations homosexuelles étaient maudites au temps de la Bible»

Le Matin Dimanche Les propos du pape François sur l’homosexualité ont fâché. Mais qu’en est-il dans les textes bibliques? Les explications du spécialiste des religions Odon Vallet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...