Barbarin parlera après la décision du pape

PédophilieLe cardinal français, démissionnaire après sa condamnation pour avoir tu des abus sexuels, attendra la décision de François pour s'exprimer.

Le cardinal Barbarin, qui a écopé de 6 mois de prison avec sursis, entend présenter sa démission au pape François.

Le cardinal Barbarin, qui a écopé de 6 mois de prison avec sursis, entend présenter sa démission au pape François. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cardinal Barbarin, qui a rendez-vous très prochainement avec le pape François pour lui présenter sa démission, ne s'exprimera pas publiquement avant une décision du souverain pontife, a indiqué mardi à l'AFP l'évêque auxiliaire de son diocèse.

Sa rencontre avec le pape François constitue «l'un des moments les plus importants de sa vie», a expliqué l'évêque auxiliaire de Lyon Mgr Emmanuel Gobilliard.

Souhaitant qu'elle ait lieu dans un climat aussi serein que possible, le cardinal Barbarin ne communiquera pas à l'avance sa date de rendez-vous et ne s'exprimera pas à sa sortie du Vatican, a-t-il stipulé.

Quelques jours de réflexion

La décision du pape n'interviendra pas le jour-même de la rencontre et le cardinal Barbarin attendra donc de son diocèse de Lyon un appel de François, a encore indiqué Mgr Gobilliard. La décision du Saint-Père sera ensuite notifiée par le diocèse de Lyon et le Vatican.

Le pape pourrait en outre demander l'avis du Conseil presbytéral, un conseil représentant l'ensemble des prêtres du diocèse de Lyon auprès de l'évêque.

Son audience privée avec le pape ne sera confirmée officiellement que le jour-même par le Vatican, mais elle pourrait avoir lieu en début de semaine prochaine, selon des sources concordantes, un vaticaniste italien avançant la date de lundi.

Le pape actuellement en retraite spirituelle en dehors de Rome jusqu'à vendredi ne tient en tout cas aucune audience avant samedi.

Condamné pour son silence

Le 7 mars, le cardinal Philippe Barbarin avait annoncé qu'il allait remettre sa démission au pape, après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus sexuels d'un prêtre.

«J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission. Il me recevra dans quelques jours», avait alors dit le prélat de 68 ans devant la presse, le visage grave, après avoir dit «prendre acte de la décision du tribunal», dont il va faire appel.

La présidente d'une chambre correctionnelle l'a déclaré «coupable» de ses silences sur les agressions pédophiles imputées par des scouts au père Bernard Preynat, dont il fut prévenu par une victime en 2014. Ce prêtre n'a pas encore été jugé.

Une demande de rendez-vous avec le pape avait été demandée et acceptée le 28 février, avant même la décision du tribunal, a précisé mardi Mgr Gobilliard. Alors que tous les observateurs et le cardinal français s'attendaient à une relaxe, Mgr Barbarin avait déjà pris la décision de démissionner «pour le bien du diocèse», a-t-il noté. (afp/nxp)

Créé: 12.03.2019, 18h04

Articles en relation

Le cardinal Barbarin va remettre sa démission

Pédophilie Le cardinal lyonnais était accusé de ne pas avoir dénoncé un prêtre pédophile de son diocèse. Ses avocats vont déposer un appel mais le prélat compte démissionner. Plus...

Les moments clés de l'affaire Barbarin

Pédophilie Pour ne pas avoir dénoncé un prêtre pédophile, le cardinal Philippe Barbarin a été condamné à six mois de prison, avant de prendre la décision de démissionner. Rappel des étapes clés de cette affaire. Plus...

La démission de Barbarin signe un tournant majeur pour l’Église

France Condamné jeudi à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’un prêtre pédophile, le prélat a annoncé peu après son départ. Plus...

«Dans le procès Barbarin, l’Église doit prendre exemple sur les victimes »

Pédophilie L’abbé Dominique Rimaz a dénoncé plusieurs cas de prêtres pédophiles en Suisse. Il réagit à la condamnation du cardinal Barbarin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...