Passer au contenu principal

AllemagneAntisémitisme: 6 policiers munichois suspendus

Des dizaines d'officiers auraient partagé du contenu antisémite sur un «tchat» de groupe. Le ministère public enquête.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
AFP

Six policiers munichois ont été suspendus en raison d'une enquête du parquet sur d'éventuels contenus antisémites, dont deux vidéos, partagés dans un «tchat» de groupe, a indiqué vendredi la police de Munich à l'agence dpa.

Deux vidéos Youtube au contenu présumé antisémite ont entre autres été découvertes dans cette conversation sur une application à laquelle prenaient part plusieurs dizaines d'officiers.

Elles ont été repérées sur le portable d'un policier dans le cadre d'une enquête concernant un possible délit sexuel.

Neuf autres policiers ont eux été changés d'unité à cause de leurs propos sur ce «tchat», a indiqué la police munichoise.

Les contenus sont étudiés pour déterminer lesquels relèvent du pénal, a expliqué une porte-parole du parquet.

«Nous ne tolérons pas, même dans le domaine privé, que des contenus internet avec des références d'extrême droite, xénophobes ou antisémites soient propagés au sein de la police de Bavière», a déclaré le ministre de l'Intérieur de cet Etat régional, Joachim Herrmann (CSU).

«Celui qui se comporte de la sorte n'a rien à faire dans les rangs de la police», a-t-il ajouté.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.