Un homme interpellé après avoir égorgé un père de famille

FranceUn homme s'est fait poignarder à mort à Roubaix dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'il cherchait à faire cesser du tapage nocturne.L'un des deux meurtriers a été interpellé.

La police a investi le quartier où a eu lieu le drame pour retrouver le second individu.

La police a investi le quartier où a eu lieu le drame pour retrouver le second individu. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 21 ans était en garde à vue après la mort d'un père de famille de 28 ans, poignardé dans la nuit de samedi à dimanche à Roubaix (Nord), a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Dans la nuit de samedi à dimanche, quartier de l'Alma à Roubaix, le père de trois enfants a été «tué à l'aide d'une arme blanche», a indiqué le parquet de Lille qui n'était pas à ce stade de l'enquête en mesure d'en dire plus sur les circonstances du drame. Selon le quotidien La Voix du Nord, la victime aurait été égorgée après s'être plainte du bruit fait dans la rue par deux hommes en état d'ébriété.

En garde à vue pour homicide volontaire

Le suspect, «connu des services de police et de la justice pour de la petite délinquance», est en garde à vue depuis dimanche après-midi, a précisé le parquet, ajoutant qu'un second individu était recherché.

«C'est une garde à vue pour homicide volontaire et elle nous amène à la nécessité d'ouvrir une information judiciaire demain (mardi) après-midi», a souligné le parquet, qui attendait d'avoir les conclusions médico-légales pour se prononcer sur l'endroit où a été porté le coup mortel.

«Je connaissais bien la famille. Je sais que c'était un garçon courageux qui a voulu intervenir juste pour que les enfants puissent dormir tranquillement. C'est en sa mémoire qu'il faut agir, il faut que cet odieux crime serve d'électrochoc», a déclaré le maire de Roubaix, Guillaume Delbar (UMP), à la radio RTL.

«C'est un quartier pas facile mais rien ne justifie de tels actes de barbarie. Je suis élu depuis quatre mois mais j'ai déjà eu l'occasion d'avertir assez souvent la police et la préfecture pour qu'on retrouve une police présente régulièrement dans ce quartier», a ajouté M. Delbar, qui a ravi en mars la municipalité au maire PS sortant. (AFP/nxp)

Créé: 04.08.2014, 10h54

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...