Un camion roulant à contre-sens fait quatre morts

FranceQuatre personnes ont été tuées et six autres blessées vendredi matin quand un camion a percuté des voitures en roulant en sens inverse sur une route près de Chambéry.

Trois personnes se trouvant dans deux voitures bloquées sous le camion ont péri dans l'accident.

Trois personnes se trouvant dans deux voitures bloquées sous le camion ont péri dans l'accident. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quatre personnes sont mortes et quatre autres ont été légèrement blessées vendredi à Chambéry dans un accident sur une voie rapide impliquant cinq véhicules et un poids lourd dont le chauffeur a été placé en garde à vue.

"C’est le bilan définitif de cet accident", a précisé le directeur de cabinet du préfet de Savoie, Rémi Bastille, peu avant 13 heures.

Pendant toute la matinée, les secours ont pensé que celui-ci s’alourdirait, ne sachant pas avec exactitude combien de personnes se trouvaient dans les deux véhicules coincés sous le semi-remorque.

L’accident s’est produit vers 8h30 quand le poids lourd, immatriculé en Italie, a brusquement franchi le terre plein central de la voie rapide. Il a alors heurté des voitures circulant en sens inverse, puis s’est couché sur deux autres, avant de basculer dans le bas-côté, au fond duquel coule la rivière La Leysse.

Circulation interrompue

La circulation dans le sens Aix-les-Bains/Grenoble a été immédiatement interrompue pour permettre l’intervention des secours, qui ont dénombré quatre morts: un homme dans un des véhicules heurtés, une femme dans la première voiture écrasée sous le semi-remorque et un couple dans la seconde.

De son côté, le chauffeur du poids lourd, un Sénégalais, est indemne. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Chambéry.

"Il est en cours d’audition", a précisé le procureur de la République de Chambéry, Jean-Pierre Valensi, qui s’est rendu sur les lieux avec le préfet. "Pour l’instant, c’est trop tôt" pour espérer avoir ses explications, a ajouté le procureur.

Selon le directeur de cabinet du préfet, cet homme a fait l’objet d’une première série d’analyses toxicologiques et d’alcoolémie qui se sont révélées négatives. Ces résultats doivent toutefois être confirmés après une prise de sang, selon M. Bastille.

Examen de la «boîte noire»

Sur les lieux de l’accident, deux grues sont arrivées dans la matinée pour procéder aux opérations de levage du semi-remorque, des opérations qui étaient rendues délicates par son chargement, des barres de métal selon la préfecture.

Ces opérations se sont terminées peu avant midi et ont pu déterminer avec certitude le bilan définitif de l’accident.

La police scientifique s’est rendue sur place pour procéder à des relevés. Un expert était attendu dans l’après-midi: "Il va examiner le camion, a commenté le procureur de la République, ainsi que les disques chronotachygraphes", la boîte noire du véhicule qui enregistre les informations techniques permettant notamment de contrôler la vitesse et les temps de repos du chauffeur.

"J’ai fait immédiatement examiner les pneus et leur pression", a indiqué le procureur. C’est l’expert qui déterminera si ceux-ci étaient conformes à la réglementation. Sur place, les voitures étaient en cours d’évacuation peu après 13H00. Celle du poids lourd interviendra plus tard dans l’après-midi.

La circulation sur l’axe Aix-les-Bains/Grenoble a été rétablie dans les deux sens sur deux des quatre voies. (ats/afp/nxp)

Créé: 13.04.2012, 13h02

Vidéo

Articles en relation

Le chauffeur a été emprisonné

Accident de car en Turquie La police est arrivée à la conclusion que l’homme circulait trop vite et qu’il a fait une mauvaise appréciation de l’état de la route et des conditions météo. Plus...

Il grille plusieurs feux avant de foncer dans un mur

Accident Sous l'emprise de l'alcool et de la drogue, un conducteur sans permis a traversé le mur d'une étable à Goldach (SG). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...