Quand les sportifs trichent avec leur handicap

Jeux paralympiquesToujours plus d'imposteurs se glissent dans les grands événements sportifs pour handicapés, rapporte le journal allemand Spiegel. Les déceler devient problématique.

Monique van der Vorst, une célébrité sportive aux Pays-Bas, a dû admettre récemment qu'elle avait toujours pu se lever et de marcher, même du temps de ses médailles.

Monique van der Vorst, une célébrité sportive aux Pays-Bas, a dû admettre récemment qu'elle avait toujours pu se lever et de marcher, même du temps de ses médailles. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Certains s'en souviennent peut-être: en 2006, une athlète russe, qui concourait comme malvoyante aux Jeux olympiques d'hiver de Turin, avait révélé au grand jour une belle imposture le jour de sa victoire au cross country. En franchissant la ligne d'arrivée, elle avait tourné la tête vers le panneau d'affichage et avait explosé de joie en découvrant son temps...

Si ce cas de triche peut prêter à sourire, il est néanmoins révélateur d'un phénomène qui prend de l'ampleur dans le monde du sport pour handicapés: les cas de triche. Selon le journal Spiegel, il y a beaucoup de dissimulateurs parmi les participants, et ce malgré des règles strictes. De nombreux athlètes trichent ou exagèrent leur état de santé pour pouvoir concourir dans les grandes manifestations populaires. La vigilance est donc particulièrement de mise en vue des Jeux paralympiques de Londres de cet été.

Examens de près

Selon le magazine allemand, tous les athlètes sont examinés de très près. Par exemple, les spécialistes vont mesurer l'épaisseur et la souplesse des cuisses d'un supposé paraplégique, lui piquer la plante des pieds pour vérifier ses réflexes, etc. Histoire de vérifier que sa musculature n'est pas un peu trop développée pour un handicapé...

Mais malgré ces contrôles poussés, la triche reste fréquente. «Quelqu’un qui veut vraiment simuler un handicap peut le faire», souligne un thérapeute interrogé par le journal. Le Spiegel rappelle ainsi que l'équipe espagnole de basket pour handicapés mentaux avait remporté la médaille d'or aux JO de Sydney alors qu'elle comportait 10 joueurs parfaitement sains. Ils avaient tout simplement évité les tests de QI qu'ils auraient dû subir.

Pour la gloire

Ce qui pousse les athlètes à tricher? La gloire surtout, estime le Spiegel. Le public est particulièrement fasciné par les personnes handicapées qui se livrent à de grandes performances sportives. Ils sont les ambassadeurs de l'espoir lorsqu'ils montrent qu'il est possible de se jouer du destin qui est le leur. Ils sont donc un exemple pour tout le monde. L'argent peut aussi motiver certains sportifs puisque les grandes compétitions comme les JO permettent aussi de gagner des sommes parfois coquettes.

Mais si remporter une médaille permet de gagner la reconnaissance et le respect du public, la chute n'en est que plus dure lorsqu'une imposture est dévoilée. Ainsi un cas de triche spectaculaire a éclaté au grand jour il y a trois semaines. La cycliste handisport hollandaise Monique van der Vorst, qui avait remporté deux médailles d'argent aux Jeux paralympiques de 2008, a dû reconnaître que la «guérison miraculeuse» qu'elle avait avancée en 2010 pour expliquer pourquoi elle pouvait marcher et même danser après avoir passé 13 ans dans un fauteuil roulant, était un mensonge.

Cette célébrité sportive aux Pays-Bas a dû admettre qu'elle avait toujours été parfaitement capable de se lever et de marcher, même du temps de ses médailles. Du coup, ses aveux ont provoqué un énorme scandale dans son pays et Monique van der Vorst est aujourd'hui clouée au pilori. «Vanitas vanitatum et omnia vanitas» : «vanité des vanités, et tout est vanité», comme le disait cette parole de l'Ecclésiaste...

(nxp)

Créé: 30.04.2012, 10h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maintien de Maudet: le PLR convoque une assemblée extraordinaire
Plus...